logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Caro Kéto: 80 recettes pour faire le plein d’énergie

Septembre et son train-train routinier vous minent le moral? Pas de problème!

La fondatrice des restaurants Soupesoup, Caroline Dumas – aujourd’hui propriétaire du restaurant Bloomfield et chroniqueuse à l’émission 5 chefs dans ma cuisine sur les ondes d’Ici Radio-Canada Télé – souhaite mettre de la couleur dans votre automne en vous partageant sa nouvelle passion! Depuis plusieurs années, la sympathique chef ricaneuse s’est convertie à l’alimentation cétogène et elle pète le feu. Mais attention: pas question de se contenter de plats tristes et sans saveur! Gourmande et inventive, Caroline nous présente dans ce livre la manière la plus délicieuse de s’initier au régime cétogène afin de faire le plein de vitalité! Caro Kéto, c’est un ouvrage haut en couleur rempli de 80 recettes succulentes et simples! Côte de porc à la crème, boeuf braisé à la grecque, bagels au saumon confit, tartelettes avocat-lime, cake au citron; Caroline nous invite à découvrir une cuisine généreuse et à retrouver le plaisir de manger les aliments qu’on aime, sans culpabilité!

L’alimentation kéto est sur toutes les lèvres ces temps-ci! Tu commences d’ailleurs ton livre avec un avertissement qui donne bien le ton: «Ceci n’est pas un régime, c’est un mode de vie!»

Oui, parce que si tu le prends comme un régime, tu retombes dans le fameux yo-yo. J’ai fait beaucoup de régimes dans ma vie, tout le temps pour perdre un 5 livres à 10 livres… Mais, plus tu vieillis, moins tu perds du poids en peu de temps. Un jour, je devais poser pour la page couverture du livre de cuisine que j’ai sorti en 2019, À boire et à manger. Quand j’ai essayé des vêtements pour le photoshoot, je me suis aperçue que j’avais un petit «muffin top» (un bourrelet) qui paraissait et que j’aurais bien aimé voir partir, du haut de mes 50 ans (rires)! Sur ma balance, pourtant, je ne voyais aucune différence, mais évidemment, avec l’âge, le corps se transforme. Je suis zéro obsessionnelle de la minceur, mais je voulais notamment me sentir mieux dans ma peau et mon esprit.

Je dois en partie ce nouveau livre de recettes à une cliente de mon restaurant Bloomfield, qui commençait le régime cétogène et pour qui j’ai préparé un repas qui en respectait les lignes directrices (beaucoup de lipides et peu de glucides). C’est d’ailleurs quelques semaines plus tard que j’ai constaté que mes jeans étaient devenus un peu plus serrés et que j’ai voulu tenter le coup de ce nouveau mode de vie! J’en suis vite tombée amoureuse et, depuis ce temps, on ne fait qu’un!

Shakshuka verde

Depuis plusieurs années, tu t’es convertie à l’alimentation cétogène et tu débordes d’énergie! Quels sont les bénéfices que ce nouveau mode de vie t’a apporté, toi qui es une femme d’affaires et chef ultra occupée?

Ça fait deux ans que je suis le régime cétogène et j’ai décidé de continuer ce mode de vie kéto, parce que j’ai compris ce que c’était. J’ai plus d’énergie, j’ai l’esprit clair et je me sens bien dans mon corps et en santé! Aussi, ma mère est décédée du cancer, qu’elle a combattue pendant 18 ans. Après m’être informée dans divers livres et à voir toutes les études sérieuses sur l’alimentation cétogène, j’ai réalisé que celle-ci était anti-cancer, entre autres. Avec le régime cétogène, tu te donnes, en quelque sorte, des chances de ne pas nourrir des cellules cancéreuses, qui raffolent du sucre. Les nutritionnistes disent toujours de lire les étiquettes, et j’ai enfin compris ce qu’était réellement le carbohydrate. Je comprends leurs conseils maintenant! Toute ma vie, j’ai regardé les gras dans les valeurs nutritives des produits, mais maintenant, je n’ai plus cette culpabilité-là. Aujourd’hui, je reste toujours entre 50 et 60g de glucides par jour. Avec le mode de vie cétogène, c’est notre façon de penser qui se transforme, car on comprend mieux les diverses fonctions des valeurs nutritives. Toutefois, je crois qu’il faut trouver un équilibre et ne pas se mettre une aussi grande pression… tout en restant attentif, évidemment. Si l’on veut boire un p’tit jus d’orange ou un verre de vin de temps en temps, on peut se le permettre!

Paella di mare
Tartare de saumon kéto

Avec le livre, tu nous proposes 80 recettes gourmandes et inventives pour nous initier au régime cétogène pour perdre du poids et avoir plus d’énergie. Quelles sont tes recettes coups de coeur?

Tout ce qu’il y a dans le livre, c’est pas mal tout ce que je cuisine tout le temps (rires)! Les Crevettes à la toscane sont particulièrement bonnes, avec de la crème. C’est délicieux! Ça m’a vraiment étonnée, mais j’ai aussi élaboré une sauce «passe-partout» pour les Aubergines véganes, avec du tofu et un peu de sauce soya. Ça vient rehausser l’umami (la saveur), le petit côté qui t’accroche, et c’est vraiment vite fait et délicieux. J’adore également les Tomates ancestrales au beurre noisette… C’est comme si tu mangeais des toasts aux tomates (rires)! Ce sont toutes des recettes un peu gourmandes, mais succulentes. J’ai un petit faible aussi pour la Shakshuka verde, un incontournable! Ceux qui aiment les fruits de mer, les tartares et les paellas, en tout cas, pourront se gâter avec ce livre; une tonne de recettes vous sont dédiées, vous ne serez pas déçus! Le gâteau Cake au citron, tu peux aussi le garder au frigo et en congeler la moitié, tout comme les Keftas d’agneau… Tu en fais plus et tu congèles la moitié! Comme ça, tu as tout le temps quelque chose à portée de la main pour te boucher un coin et ne pas tricher par la suite! Une autre de mes recettes coups de coeur est la Bette à carde de Tel-Aviv.

Sinon, j’adoooore le Tiramisu! C’est un succès assuré pour les réunions de famille. Tout le monde va vouloir la recette (sans même savoir que c’est kéto)! Ma famille et mes enfants mangent souvent kéto sans le savoir, d’ailleurs (rires). Sinon… Je ne dirais pas que j’ai la dent sucrée, mais j’ai un petit penchant pour les défis de desserts, qui sont un peu plus difficiles à réaliser dans le mode de vie cétogène. Pour ce qui est des repas de tous les jours, j’opte toujours pour une protéine et une salade ou des légumes grillés. J’aime bien la salade Fattouch… Et si je fais des pâtes pour ma famille, je fais une sauce bolognaise. Dans les derniers jours, j’ai aussi fait de la Courge spaghetti avec une sauce à la viande!

Tiramisu
Cake au citron

Avec la rentrée et les soirs de semaine pressés qui reviennent, que suggères-tu comme recettes aux familles?

Je pense que c’est toujours une bonne idée de se faire des boulettes d’avance, comme avec les Keftas d’agneau. Le Chou-fleur rôti à l’israélienne pour accompagner les viandes ou la recette de Tel-Aviv que j’ai mentionnée plus tôt sont aussi des must. Également, la Tarte tomates-comté, qui se veut un peu comme une pizza, est simple et rapide à faire, et c’est sûr que tout le monde aime ça. La pâte est composée de mozzarella et de fromage à la crème que tu mets au micro-ondes avant d’ajouter de la farine d’amande, de la poudre à pâte et un oeuf. C’est spécial, mais je vous garantis que c’est SUCCULENT et que ça marche à tout coup! Ça fait une bonne pâte à pizza faite avec du fromage.

Keftas d’agneau
Bette à carde de Tel-Aviv

C’est sûr qu’il y a les Côtes de veau à la ratatouille, mais c’est un peu plus dispendieux à cuisiner. Toutefois, tu peux faire la même recette avec des côtes de porc, si tu as un budget plus serré. Les enfants aiment aussi beaucoup le Cari de poulet et pain naan, de plus que le Poulet paillard, qui est vraiment facile à cuisiner.

Il y a les Boulettes de farce et salade d’endives! Tu n’es pas obligé de mettre les endives… Tu peux mettre n’importe quoi avec ça! Tu peux prendre des pâtes konjac, qui ressemblent à des nouilles asiatiques. Si tu les poêles et que tu rajoutes quelques noix dedans, ça donne du crunch. On peut y rajouter des légumes et toutes sortes de surprises!

Shakshuka rouge

Le mot de la fin pour ce nouveau livre de recettes?

J’aimerais souligner que l’on ne commence pas un régime kéto avec mon livre (on se le procure plus en deuxième, disons), car je n’explique pas vraiment ce qu’est ce mode de vie. Ce n’est pas ma profession et je ne suis pas experte dans le domaine. Je suis tout simplement passionnée par ce genre d’alimentation! Je crois que les docteurs et professionnels de la santé savent mieux ce qui est préférable pour leurs patients et c’est plutôt eux qui conseillent le cétogène à leurs patients, si cela peut leur être bénéfique, bien sûr. Une cardiologue qui venait souvent à mon restaurant m’a également déjà confirmé que c’était super bon, le régime kéto! J’étais pas mal plus rassurée, puisqu’au début, je me demandais si c’était réellement bon pour la santé… Mais, je trouve que c’est en faisant le régime kéto que l’on finit par le comprendre. Ce n’est pas en deux semaines qu’on le comprend… ça peut prendre un an! Tu finis par comprendre ton corps. Mais, ça dépend de tous et chacun. Chaque corps et chaque esprit assimile à sa façon le mode de vie cétogène.

Je tiens aussi à dire que je n’ai pas fait mon livre de façon obsessionnelle. J’y suis vraiment allée avec ce que je mange et ce que j’apprécie dans le régime kéto. Ce sont des recettes que je trouve appétissantes et que n’importe qui, kéto ou pas, peut apprécier.

Tartare de saumon kéto

En ce moment, tu es souvent à ton restaurant Bloomfield, à Montréal! Est-ce que tes clients vont pouvoir goûter à quelques-unes de tes nouvelles recettes du livre?

Oui! Honnêtement, ça roule bien! On faisait juste les brunchs le samedi et le dimanche, mais on a récemment ajouté le jeudi et le vendredi. J’ai aussi ajouté des plats qui marchaient bien le soir, comme la pieuvre, au menu du midi. J’ai évidemment plusieurs options kétos au menu, comme dans mon ancien restaurant Caroline (qui a dû fermer ses portes). Mes clients ont également droit à des recettes qui sont dans le livre, tels les plats moyen-orientaux!

Tu accompagnes Marina Orsini dans l’émission 5 chefs dans ma cuisine à Radio-Canada. Comment trouves-tu ton expérience?

J’ai tourné un épisode à date et c’était super! Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de tournage à cause de la COVID-19. J’étais vraiment heureuse qu’ils m’appellent! Ça a super bien été. Je ne connaissais pas Marina beaucoup, mais elle est tellemeeent généreuse! C’est fou! Elle est vraiment fine. En résumé, ils ont pris quelques chefs qui vont être là souvent, et j’en fais partie. Je participerai à 10 épisodes. Je n’y ferai pas vraiment la promotion du régime kéto, n’ayez crainte (rires)!

Caro Kéto, qui paraît aux Éditions Cardinal, est disponible en ligne (32,95$) et en librairie!

Vous aimerez aussi:

Alimentation Keto : un café à votre santé!

Crédit photo: Dominique Lafond
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Caro Kéto: 80 recettes pour faire le plein d’énergie