logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Shutterstock

Bien choisir ses plantes d’intérieur : plus qu’une histoire de coups de cœur

Êtes-vous du type à voir une plante qui vous intrigue et l’acheter immédiatement? Peut-être avez-vous eu de la chance et votre petite plante est devenue grande avec le temps. Cependant, acheter une plante, c’est plus qu’une histoire de coup de cœur. Voici 3 points à considérer avant de passer à la caisse pour avoir du succès avec vos plantes une fois rendu à la maison.

La luminosité

Avant d’acheter une plante, informez-vous sur ses besoins en luminosité. On peut catégoriser les plantes selon leurs besoins en lumière. Dans le premier groupe, on trouve les plantes de plein soleil, comme les cactus et les plantes grasses. Vous devez vous assurer d’avoir une fenêtre dégagée faisant face au sud ou à l’ouest pour rendre ces plantes heureuses. Une lampe de croissance peut aussi pallier le manque de lumière naturelle. Dans la deuxième catégorie, on trouve les plantes de lumière qui ne tolèrent pas une exposition directe au soleil. Une fenêtre orientée vers le sud brûlerait leur feuillage. Ces plantes préfèrent quelques heures de soleil par jour, le matin ou en fin d’après-midi. Les philodendrons se trouvent dans cette classe. Enfin, dans la dernière catégorie, il y a les plantes dites d’ombre. Les magnifiques calatheas sont des plantes qui préfèrent être près d’une fenêtre faisant face au nord ou encore à quelques mètres d’une fenêtre plus éclairée.

Les arrosages et l’hygrométrie

Certaines plantes exigent un taux d’humidité relative de l’air élevé pour être heureuses. C’est le cas des calatheas, marantas et stromanthes par exemple. Elles seront donc à leur meilleur dans une salle de bain fenestrée, dans la cuisine ou encore au sous-sol, les endroits les plus humides de la maison. Vous pouvez aussi regrouper plusieurs plantes pour faire augmenter le taux d’humidité ambiante. D’autres préfèrent utiliser un humidificateur, déposer leur plante sur un lit de billes d’argiles rempli d’eau ou encore dans un cabinet fermé ou sous une cloche pour faire grimper le taux d’humidité. Souvent, ces plantes préfèrent aussi être dans un terreau légèrement humide en permanence, comme dans leur milieu naturel. Il est important de considérer ces besoins au risque de voir votre plante chouchou dépérir. Si vous êtes tombé sous le charme d’une fittonia, vous savez que certaines plantes sont effectivement très capricieuses. Si vous êtes du type à oublier d’arroser vos plantes, voyagez beaucoup ou n’avez tout simplement pas envie de donner de l’attention à vos plantes plusieurs fois par semaine, tenez-vous loin de plantes aux grands besoins en eau.

La taille à maturité

Les soins de base étant couverts, il y a d’autres facteurs que vous devez considérer à l’achat d’une plante. En effet, la taille d’une plante à maturité peut devenir un problème si vous n’avez pas beaucoup d’espace. Les monsteras portent ce nom pour une raison… Ces plantes deviendront énormes après quelques années seulement. D’ailleurs, les monsteras ont éventuellement besoin de tuteurs afin de continuer à s’épanouir. D’autres plantes ont le potentiel de devenir de vrais arbres d’intérieur, mais après plusieurs années, leur croissance étant moins rapide. Il est possible de les tailler dans le cas où les tiges atteignent le plafond ou prennent tout simplement trop de place à votre goût. Une recherche en ligne rapide vous dira si la plante que vous convoitez pourra faire un bon bout de chemin avec vous avant de devenir trop envahissante.

En vous informant sur les besoins et le potentiel de croissance des plantes que vous aimez avant leur achat, vous vous assurez une expérience de jardinage positive. Avoir une plante en bonne santé est très gratifiant. Assurez-vous de poser les bonnes questions avant d’adopter votre prochain bébé vert.

Du même auteur

Bien choisir ses plantes d’intérieur : plus qu’une histoire de coups de cœur