logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Tourisme Wendake

Découvrir la culture autochtone en famille à Wendake

Chaque fois qu’on me demande ce que je ferais de ma vie si j’avais un budget illimité et nul besoin de travailler, je surprends toujours mes interlocuteurs en leur disant que je serais une étudiante perpétuelle. Oui, oui!  J’étudierais quelque chose, la Rome Antique et l’italien par exemple, puis je sauterais dans un avion à destination de l’Italie pour concrétiser mes apprentissages. Chacun ses rêves et ça, c’est le mien! La beauté de la chose, c’est qu’il peut se vivre à plus petite échelle et c’est ce que j’ai fait ce week-end, en amenant mes enfants à Wendake pour découvrir la culture huronne-wendat et ainsi mettre des images sur ce qu’ils ont appris à l’école en univers social. À voir les yeux du plus jeune allumés plus que jamais devant les artéfacts du musée de l’Hôtel-musée Premières Nations et le sourire de la grande lorsqu’elle est entrée dans la maison longue recrée fidèlement sur leur terrain, c’est mission réussie! Vous aimeriez faire la même chose? Voici quelques suggestions.

OÙ DORMIR?

facebook.com/HotelMuseePremieresNations

Le village de Wendake ne fait que 4 kilomètres carrés et ne compte qu’un seul hôtel, l’Hôtel-Musée Premières Nations où nous avons dormi 2 nuits. Inspiré bien sûr de la culture amérindienne, le design de l’endroit est toutefois actuel et épuré, à mille lieues de la cabane en bois dans laquelle j’ai dormi la deuxième nuit!

facebook.com/HotelMuseePremieresNations

La cabane est en fait une maison longue typique, comme celles dans lesquelles dormaient les Iroquois jadis, fidèlement recréée par l’Hôtel-Musée Premières Nations il y a quelques années. La nuit en « cabane » vient avec une chambre à l’hôtel pour les commodités modernes et les services d’un gardien du feu qui veille sur notre sommeil et nous réveille au petit matin. Mon dos de quarantenaire est un peu fru que je lui ai fait vivre cette l’expérience, mais pour les enfants, c’est un 10 sur 10 alors ça a valu le coup. Une autre option est de se loger à Québec ou en périphérie.

Tourisme Wendake

OÙ MANGER?

Pour un délicieux repas, il faut réserver au restaurant La Traite où le chef de renommée internationale Marc de Passorio propose une cuisine nature et locale qui s’inspire du savoir-faire et des éléments du terroir autochtone… et un plat de pâtes pour les petits difficiles! Mon coup de cœur : l’entrée de steak de chou-fleur déposé sur une crème d’ail absolument hallucinante suivie de près par le médaillon de cerf.

facebook.com/latraite

QUOI FAIRE?

Si vous n’êtes que de passage dans le village pour quelques, je vous suggère de visiter le site traditionnel Huron Onhoüa Chetek8e.

Tourisme Wendake

Une visite commentée (offerte en anglais ou en français) vous permettra de découvrir les principaux éléments de la culture huronne-wendat (maison longue, agriculture, canots, hutte de sudation, lieu de sépulture.)

Tourisme Wendake

Un restaurant sur le site propose une cuisine traditionnelle pour se rassasier. Je vous suggère le forfait été qui comprend la visite avec un guide, l’activité « contes et légendes  » et un atelier d’artisanat grâce auquel on peut se rapporter un petit souvenir soit un collier ou une roue de médecine.

Si vous souhaitez en apprendre davantage ou si vous séjournez à l’hôtel, une visite du musée (offerte avec guide ou audioguide) est un must de même que l’activité « Mythes et légendes. » En soirée, destination Onwah’ Lumina, un parcours nocturne lumineux signé Moment Factory qui nous amène à la rencontre du peuple huron-wendat.

Oh et avant de partir, il faut faire un saut à la librairie Hannenorak pour se procurer un livre sur la culture autochtone ou encore rédigé par un auteur autochtone. C’est une belle façon je trouve de prolonger l’expérience de sa visite. L’une de leurs libraires a d’ailleurs signé l’article Libraire invité : en juin, je lis autochtone sur Mitsou Magazine.

Je termine en vous disant que j’ai été épatée tant par l’accueil de la communauté huronne-wendat que par sa volonté de nous enseigner sa culture. Oh! Et pour vous éviter la discussion dans l’auto à savoir comment on prononce le 8 au milieu de certains mots que l’on retrouve sur des pancartes dans le village : c’est comme un W.

Un grand merci à Tourisme Wendake de nous avoir reçus ma famille et moi pour vivre cette expérience mémorable.

Nous vous proposons

Du même auteur

Découvrir la culture autochtone en famille à Wendake