logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Les bienfaits du yoga pré et post-natal selon Joanie Tardif

Maman, futures et nouvelles mamans, arrêtez tout ce que vous faites et lisez ceci…

Alors que son conjoint Jimmy Sevigny lançait récemment son tout dernier coffret d’entraînement Intensité 5.25, la professeure de yoga Joanie Tardif présente à son tour son premier programme de yoga pré et post-natal en DVD, Yoga pré et post-natal avec Joanie Tardif, qui favorise la détente et la fusion avec bébé avant et après sa naissance. Joanie désire promouvoir le yoga traditionnel tout en y ajoutant une touche de dynamisme et de créativité.  Elle souhaite également permettre aux mamans modernes de vivre cette magnifique aventure de la maternité de façon un peu plus calme et paisible dans une attitude de gratitude, d’acceptation et de contemplation.

Épingler

En plus d’enseigner le yoga et d’avoir sept ans de pratique de l’ergothérapie sous la cravate, Joanie est la maman comblée du petit Nathan! Elle est aussi propriétaire du studio de yoga chaud Modo Yoga à Vaudreuil et y est enseignante. Son agenda est loin d’être vide, puisqu’elle organise également des retraites de yoga au Mexique et ailleurs dans le monde.

Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en ergothérapie avec spécialisation en pédiatrie (alias le développement sensori-moteur de l’enfant), Joanie souhaite avec ce coffret aider les femmes et les nouveaux-nés à se sentir bien avant et après un accouchement avec la pratique du yoga. Les exercices sont conçus autant pour les femmes débutantes que celles qui sont avancées dans cette pratique.

Joanie, peux-tu me parler de ton inspiration à créer ce premier coffret DVD en carrière?

En fait, ce projet-là est apparu pendant ma grossesse. Ce n’était pas quelque chose que j’avais prévu. Je ne m’étais jamais dit que quand j’allais être enceinte, j’allais créer un programme de yoga pour les mamans. J’enseignais un yoga plus athlétique, car je suis une athlète dans l’âme et je pratique le yoga depuis plus de 12 ans! C’était donc une pratique qui était profondément ancrée dans mon corps. Lorsque je suis tombée enceinte, ce fut comme une révélation pour moi… J’ai vu à quel point le yoga pouvait être bénéfique pour la transition dans la période de grossesse. Quand j’étais enceinte d’environ 4 ou 5 mois, j’ai commencé à sentir des changements dans mon corps et je me suis dit que je devais trouver une façon de partager mes connaissances sur le yoga aux mamans de ma génération, qui constitue des mamans actives ou des mamans qui veulent commencer à prendre soin de leur corps pendant la grossesse. Il est certain que notre corps se transforme, mais on peut mettre de l’énergie pour le maintenir le plus en santé possible! J’ai donc commencé à travailler sur la création du programme pré-natal et j’ai tourné les capsules à 37 semaines de grossesse. J’allais bientôt donner la vie!

Épingler

En effet, c’est magnifique de te voir avec ton joli ventre rebondi, et ensuite, aux côtés de ton petit Nathan!

C’est gentil! Je suis tellement tombée en amour avec la grossesse et la maternité! En même temps, j’ai toujours été active; j’ai fait des triathlons, de la course à pieds, du yoga, de l’entraînement fonctionnel, etc. J’ai donc voulu associer ces deux plaisirs et le partager avec d’autres mamans. Quand j’ai eu Nathan, j’ai vu à quel point ça pouvait effectivement atteindre notre corps, l’accouchement. J’ai donc consulté en éducation périnéale et j’ai réalisé que nous, les mamans, n’avions pas d’outils, nous n’avions pas de ressources pour nous apprendre à quel point il était important de retravailler notre plancher pelvien, mais aussi de reconstruire notre abdomen, qui s’étire beaucoup durant la grossesse. J’ai alors décidé de faire un programme post-natal, dans lequel j’ai inclus un programme de rééducation du plancher pelvien, qui a d’ailleurs été approuvé par le physiothérapeute avec lequel je collabore. Il y a aussi deux pratiques de yoga dans le programme post-natal, ainsi qu’une pratique de yoga maman-bébé, où on pratique avec bébé dès 6 à 8 semaines après l’accouchement. Il y en a un autre pour les mamans qui est un peu plus actif physiquement, qu’on peut faire environ 12 semaines après l’accouchement, pour optimiser la récupération au niveau de notre corps. Cette dernière peut notamment durer de 9 à 12 mois.

Dans la séquence maman-bébé, il y a également une courte capsule adaptée de yoga en portage. Comme on peut le faire à partir de 6 à 8 semaines après l’accouchement, l’entraînement ne compromet ni la santé post-accouchement de maman, ni celle de bébé. Ce sont donc des postures de stabilité, des postures où on va beaucoup se soutenir aussi avec l’enfant. Grâce à mes connaissances en développement sensori-moteur de l’enfant, j’ai aussi inclus une séquence de stimulation du bébé, dans laquelle les exercices sont très spécifiques.

À quel point les exercices post-nataux favorisent la récupération post-partum?

En travaillant avec notre respiration profonde, on peut calmer le système nerveux. En sollicitant les muscles avec différents mouvements fonctionnels, on peut aussi stimuler la formation d’hormones, telles que la dopamine et la sérotonine, qui sont les hormones du bien-être. Il y a 4 femmes sur 5 qui ont, à différentes intensités, une certaine dépression ou déprime post-partum. Donc, on ne peut pas se cacher que de se mettre en action, d’avoir un moment de qualité avec le bébé, ça peut optimiser la récupération hormonale, physique et affective. Ça a un impact considérable sur le bien-être physique et mental!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joanie Tardif (@jo_tyogitrainer) le

Il est aussi favorable de partager ces moments avec bébé lorsqu’il est calme pour être apte à créer des liens ensemble!

En fait, on le sait, l’énergie de la maman a beaucoup d’impact sur l’état du bébé. Donc, c’est sûr qu’au début, on essaie de lire le bébé. On a quand même un bon 6 à 8 semaines pour voir à quel moment de la journée il est le plus calme. Par expérience, moi, c’était le matin. Nathan était de bonne humeur le matin, ça allait bien, il était disponible! Donc, c’était vraiment là que je pouvais faire mes pratiques de yoga avec lui et il en bénéficiait aussi beaucoup. Ça le calmait, il s’endormait sur moi en portage ou il s’endormait tout de suite après notre pratique de yoga. Si votre bébé exprime toutefois de l’agitation, il est possible de s’arrêter à n’importe quel moment d’une séquence! Dans mes cours de yoga, j’encourage les mamans à prendre une pause si leur bébé a besoin de boire ou qu’il se met à pleurer. On arrête, on met de côté la pratique et maman allaite ou berce bébé, et on recommence après! Ce n’est pas nécessaire d’enchaîner la séquence de A à Z! Il faut simplement que ce soit agréable pour maman et bébé.

Je peux te dire que mon enfant n’en était pas un très facile… Ma mère et ma soeur pourraient te le confirmer! Nathan avait beaucoup de coliques, de mots de ventre, de reflux, alors il était très irritable. Mais, quand je prenais le meilleur moment et que je pratiquais avec lui, ça le calmait naturellement. Finalement, il devenait hyper disponible, parce qu’il sentait ma respiration. Pour le bébé, c’est super sécurisant, c’est une belle vibration calmante. Ce sont toutes des choses qui peuvent aider la maman, mais il ne faut pas se mettre de pression!

Ta pratique du yoga pré-natal a-t-elle facilité l’accouchement et la pratique du yoga post-natal? 

Ah oui! Définitivement! En fait, c’est un choix vraiment personnel, mais j’ai pratiqué le yoga pendant toute ma grossesse. L’accouchement de Nathan s’est déroulé dans une maison de naissance, donc ça a été un accouchement complètement physiologique. Les exercices de respiration dans le programme pré-natal, l’espèce de méditation-visualisation, permettent d’être dans un état tel que celui dans lequel on a besoin d’être quand vient le temps de tolérer tout ce que l’accouchement nous demande, comme les contractions. Mon accouchement n’a tout de même pas été facile (rires)! J’ai eu un accouchement physiologique, mais ça m’a pris 24 heures pour commencer à pousser et j’ai poussé pendant 6 heures. Ce fut extrêmement long. Il faut aussi comprendre que mon bébé avait une tête qui se situait dans un très haut percentile (il avait une plus grosse tête que la moyenne). Pour moi, la douleur n’a pas duré si longtemps, honnêtement, parce que je vivais dans le moment présent. Je ne regardais pas en avant, je ne regardais pas en arrière, j’étais là. C’est beaucoup l’acceptation du moment présent qu’on pratique dans le yoga et ça m’a réellement aidée!

Épingler

À qui adresses-tu ce coffret?

C’est un DVD pour les mamans, les futures ou les nouvelles mamans qui doutent par rapport à la pratique du yoga en fait. J’aurais le goût de leur dire: essayez-le! À la limite, si vous n’aimez vraiment pas ça, on a assez confiance en notre produit pour dire qu’on va vous rembourser. Pour l’instant, je n’ai eu que de bons commentaires! Je le sais, que la puissance de ce programme-là… elle est là! Je dis toujours: «on ne peut pas le comprendre et le croire tant qu’on ne le met pas en action». C’est exactement comme ça que je pourrais le décrire. C’est vraiment pour la maman moderne. Pour ma part, je me considère vraiment comme une maman qui essaie à tous les jours d’être une maman zen et écolo. J’aime la maternité, la famille et la planète. J’enligne donc mes actions et mes façons de penser selon ces visions-là.

Justement, la maman moderne qui n’a pas le temps de pratiquer le yoga et qui est toujours en train de courir, est-ce que ça s’applique aussi à elle?

Je dirais qu’il faut vraiment trouver du temps, car si on est dans un état d’esprit qu’on n’a jamais le temps, on va rester dans un état d’esprit qu’on n’a jamais le temps. J’aurais tendance à dire qu’il faut PRENDRE le temps. Après ça, ça ne deviendra plus une imposition, parce qu’on va comprendre que l’investissement de temps nous apporte.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Les gens me demandent souvent quand je trouve le temps pour pratiquer… 🙏🏻 Il y a eu des périodes de ma vie où je pouvais faire une pratique de yoga de 90 minutes ET faire un entraînement en plus, donc de 2 à 3 heures par jour… 💪🏼😍 Mais tout change…. et maintenant, maman d’un petit garçon de 2 ans, entrepreneure, propriétaire d’un studio de yoga, collaboratrice et co-créatrice de programmes divers avec mon complice et partner de vie @jimmy_sevigny, le temps de pratique est passé à 30 minutes par jour et quand j’ai le temps de m’offrir un 60 minutes, c’est comme un gros jackpot! 💰😅, Mais… ☝🏼vous savez quoi, c’est correct 🤷🏻‍♀️. Malgré tout, je suis disposée à laisser mon corps et mon esprit à découvrir, apprendre et apprécier ce qui EST 💆🏻‍♀️. C’est l’attitude qui fait la plus grande différence sur l’évolution de ma pratique, et non le TEMPS que j’y met. Donc les mamans ici là, laissez aller la culpabilité sur vous n’arrivez pas à « fitter » votre entraînement de 60 minutes, pensez ATTITUDE ET PRÉSENCE. Faites le du mieux que vous pouvez, avec la plus grande soif d’apprendre et découvrir. Et voilà, appréciez l’évolution 👏🏻👏🏻👏🏻Et quand je vois le visage de mon petit 🥥 s’illuminer lorsque je pratique mes sauts pour voler, me libérer et m’alléger, ça me confirme que ma pratique est aussi une façon de l’inspirer et lui enseigner les possibilités de la vie 😇. Mais j’ai encore pas mal de contrôle à gagner… de finesse et de douceur…Namaste les mamans ❤️ #workinprogress #fityogi #fitmom #fitmoms #fitnessgirl #mompreneur #handstand #yogaeverydamnday #yogaformoms #yogaformom #vivrepourapprendre #movementismedicine #movementmedicine #momlife #momlifeisthebestlife #momlifestyle

Une publication partagée par Joanie Tardif (@jo_tyogitrainer) le

C’est aussi un 2-en-1, parce que ça évite de sortir de la maison!

En effet! Tu économises déjà du temps! Tu peux le faire en pyjama, tu n’as pas besoin de te préparer. Ce sont des séquences de 40-45 minutes, donc il n’ y a rien qui empêche que tu fasses les 20 premières minutes et que tu complètes la prochaine séquence le lendemain. On enchaîne différents types de blocs, donc il est possible de faire une partie et d’arrêter avant la prochaine. C’est ça qui est intéressant aussi!

Sinon, qu’est-ce qui s’en vient pour toi?

Je te dirais que le coffret, ça a été quand même un très gros projet pour une maman enceinte. Dans les mêmes temps que la naissance de Nathan, j’ai ouvert un studio de yoga, en septembre 2017! Je dis toujours que j’ai eu deux bébés en un an (rires)! Le prochain projet? C’est sûr que Jimmy et moi, on aimerait bien agrandir la famille. J’ai aussi une place privilégiée avec Jimmy, dans ses programmes co-créatifs, et aussi comme athlète. Donc, les mamans me demandent si je pense lancer un programme d’entraînement sportif pour femmes enceintes ou pour les mamans qui viennent toute juste d’accoucher. Mentalement, ça mijote! Quelque chose du genre pourrait être intéressant, mais je pense que pour le moment, on va atterrir un petit peu. Pour l’instant, je m’occupe de mon studio de yoga et j’ai des projets avec Jimmy en parallèle. De son côté, il y a aussi beaucoup de projets avec les méga workout sur lesquels on travaille. Après ça, on verra!

Épingler

Un jour, j’aimerais peut-être refaire quelque chose pour soutenir les mamans! On dirait que la maternité m’a vraiment donné une clarté sur ma vision de la vie. Je veux soutenir les mamans qui font bon profil, qui sont modernes, qui veulent être actives et prendre soin d’elle, qui veulent être zen pour leur famille et leurs proches, mais en même temps dévouées, actives et avoir une certaine drive… comme le yin et le yang!

Le coffret Yoga pré et post-natal avec Joanie Tardif est disponible chez Renaud-Bray, Archambault, Jean Coutu et Wal-Mart, ainsi qu’en version électronique (en français et en anglais) sur le site Web de Jimmy. Pour plus de trucs, vous pouvez suivre Joanie sur sa page Facebook officielle!

À lire aussi:

Jimmy Sevigny présente Intensité 5.25

Étiquettes : , , , , , , , ,

Nous vous proposons

Les bienfaits du yoga pré et post-natal selon Joanie Tardif