logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Ingrid Falaise enceinte de son premier enfant: toutes les confidences de la future maman!

OMG! Est-ce que c’est juste moi ou les deux derniers jours ont été intenses en rebondissements..? Fiouuuuf.

Attention, alerte au BABY BUMP!

Fraîchement revenue de Stockholm, en Suède, Ingrid Falaise avait une grande nouvelle à partager avec ses fans aujourd’hui: elle attend son tout premier enfant avec son mari, son «prince barbu préféré», Cédrik Reinhardt. Ouiiiiii!

Depuis des mois, j’ai envie de le crier sur tous les toits. Parce que… on l’a tant attendu. Parce que, cet enfant qui grandit dans mon ventre c’est le summum du bonheur. Parce que, nous avons le souffle coupé chaque matin tant c’est grand, intense, magique. Parce que, ses deux grands frères l’attendent impatiemment et que chez nous le mot demi n’existera pas. Parce que nous sommes unis… désormais 5 dans notre nid. Notre bébé d’amour, on l’aime déjà tant que ça fait mal. Et, on avait si hâte de vous présenter son premier portrait. ❤ Merci grande et belle vie !! Je braille. Et merci Mémoires Vives de m’avoir donné ce rôle, connaissant ma condition. Ce n’est pas tous les auteurs, producteurs et diffuseurs qui le font. Amen. . . . . . . . . #baby #bébé #maman #papa #parents #love #babylove #pregnant #family #famille #Reinhardt #brothers #bigbrothers #enceinte #surmesphotoscestdusansalcool #0% #??

Une publication partagée par Ingrid Falaise (@ingridfalaise) le

Oui, ça, ça veut dire que l’un de mes couples chouchous du Québec attend la visite de la cigogne, qui devrait se pointer le bout du nez à la fin du mois d’octobre prochain. J’ai eu le bonheur de jaser au téléphone avec Ingrid cet après-midi, peu après son annonce, et elle m’a fait un tas de confidences sur sa grossesse!

«Tu sais, quand on trouve la bonne personne, c’est magique. On ne le sait pas avant que ça nous arrive, que c’est ÇA, l’amour. Le VRAI. Nous, on s’est trouvés. C’était un peu la suite logique des choses après le mariage, d’avoir un bébé. Ça faisait longtemps qu’on pensait à agrandir la famille, car Cédrik a deux fils d’une union précédente: le plus vieux est autiste, donc bien évidemment, c’est une réalité toute autre qui comporte des défis plus grands et particuliers qu’on vit au quotidien, et le plus jeune a cinq ans… Alors, il n’était pas seulement question d’un enfant au final, mais bien de trois, avec leurs défis particuliers. Mais c’était plus fort que nous, on s’est dit: «On doit faire un enfant ensemble! C’était plus grand que…! On dealera avec acheter une nouvelle auto plus tard, ou une maison… mais oui, on fait un enfant».

C’est Cédrik qui a amené le sujet sur la table, en fait, et j’ai tout de suite dit oui, en pleurant. J’ai dit: «Go! On fait un bébé!», et ça a marché du premier coup (rires). C’est merveilleux», me confie Ingrid à l’autre bout du fil, remplie d’excitation.

Le plus cute dans l’histoire? C’est à Stockholm qu’Ingrid et Cédrik ont acheté le premier vêtement de leur futur enfant: un premier item bébé typiquement suédois qui porte l’inscription «Sverige», qui veut dire Suède en suédois (Ingrid est Suédoise)!

«Les chevaux qui sont sculptés à la main, c’est très traditionnel suédois… c’est pourquoi je voulais partager cette photo sur Instagram. Le cache-couche, c’est le premier premier item de bébé qu’on a acheté alors on était bien énervés. Là-bas, on a profité du party surprise du 60e anniversaire de mon oncle pour lui annoncer que j’étais enceinte et lui montrer mon échographie. Il est tombé par terre, évidemment (rires). On a ensuite continué notre voyage en amoureux… En plus, je parle suédois alors c’est plus facile pour nous!», poursuit Ingrid.

Piquée par la curiosité, je n’ai pas pu résister à la tentation de lui demander si le nom de son futur enfant allait avoir des influences suédoises: «SI c’est une fille, on a déjà trouvé le nom. Si c’est un garçon, on cherche encore. Mais oui, il faut que le nom puisse se dire en français et en suédois très facilement, c’est super important pour nous… un peu comme mes parents ont fait avec les noms de mes soeurs et moi, qui sont autant passe-partout en Suède qu’ici. Pour Cédrik aussi, c’est très important de choisir des noms qui puissent voyager! C’est important pour nous, ce sont nos racines».

Une future maman occupée malgré la grossesse

Pas de repos pour la future maman!

«Les trois premiers mois, j’étais très fatiguée et j’avais des maux de coeur. Par contre, maintenant, je pète le feu! »

Ingrid termine présentement l’écriture de son deuxième livre, qui reprendra exactement où son premier bouquin Le Monstre s’est terminé. Il s’intitulera Le Monstre – La suite. Vous aurez donc un nouveau bouquin de l’auteure à vous procurer dans les prochains mois…

«Je dois remettre mon manuscrit pour le 1er juin et il sort le 27 septembre! Alors je vais être enceinte jusqu’aux oreilles pour mon lancement (rires). En même temps, ça donne espoir aux gens, que l’on puisse être heureuse après! Ce livre-là, c’est la boucle qui se boucle. Après ça, c’est terminé, je tourne la page!»

Tous mes vœux de bonheur au couple ❤!

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Ingrid Falaise enceinte de son premier enfant: toutes les confidences de la future maman!