logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

6 choses à savoir sur la négociation salariale

En général, on s’attend à ce qu’un homme négocie son salaire. Cela est même bien vu. On voit plutôt l’inverse chez les femmes. Encore aujourd’hui, seulement 20% des femmes négocient leur salaire. Incroyable, non? Je vous propose ici 6 conseils pour vous préparer à avoir la grande discussion avec votre patron.

Maîtrisez votre peur

La plupart des femmes ont peur de négocier leur salaire. On est d’emblée mois à l’aise de parler de questions d’argent et si on ajoute à cela la peur de la perception des autres… « Qu’est-ce que mon patron va penser de moi après cette demande? ». Du calme. Ce qu’il faut savoir, c’est que plus on se prépare, plus la confiance augmente… et plus la peur diminue. Préparez-vous mesdames!

Connaissez votre valeur

La clé est de savoir combien vous valez. C’est-à-dire combien le marché est prêt à vous donner. Pour ce faire, on cherche des données secondaires sur le web. Une foule de sources sont disponibles telles que les ordres professionnels, les universités, les chasseurs de têtes, Statistique Canada, l’Institut de la statistique du Québec, etc. Le truc consiste à recouper le plus d’outils possibles. Se mettre sur le marché, en simulation réelle de recherche d’emploi, demeure également une option.

Négociez

Surtout, n’acceptez jamais la première offre. Une bonne pratique consiste à demander un délai pour réfléchir (ex. 1 à 3 jours) et à négocier le plus possible au retour.

Retardez le sujet

La conversation sur le salaire lors d’un processus d’embauche devrait arriver le plus tard possible. Cela permet d’avoir l’occasion de démontrer notre valeur et aussi d’en connaître davantage sur les attentes et les responsabilités du poste qui justifient qu’on demandera un salaire plus élevé.

Pratiquez-vous

Il est primordial de se pratiquer. La meilleure façon est de simuler une entrevue avec un(e) ami(e) avec des questions/réponses concernant le salaire. On peut même se filmer et s’autoévaluer. On se fiche d’avoir l’air ridicule, on se pratique pour vrai!

Persévérez

N’abandonnez pas si vous essuyez un refus. Tentez de comprendre pourquoi on vous a dit non et ce qu’il vous faudra faire pour obtenir une réponse positive. Revenez à la charge plus tard avec ce qu’il faut.

Il est plus facile d’obtenir une augmentation salariale importante en changeant d’emploi, soit idéalement aux 3 à 4 ans. D’où l’importance de rester alertes aux occasions qui se présentent à l’interne pour justifier une demande d’augmentation (ex. on a réussi à mener à terme un gros projet, une nouvelle responsabilité nous est confiée, etc.)

On peut et on doit négocier son salaire! On n’a pas le salaire qu’on mérite. On a le salaire qu’on négocie.

Nous vous proposons

6 choses à savoir sur la négociation salariale