logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Photo: Alina Miroshnichenko

Si je m’aimais davantage… je saurais m’accepter avec mes failles et mes faiblesses

Ceux qui croient que d’être parfaits leur apportera davantage d’amour et d’appréciation de la part des autres tombent automatiquement dans le piège du perfectionnisme pour arriver à leurs fins.

Ainsi, leur mission devient la suivante :  toujours faire mieux que de son mieux et surtout, ne jamais laisser de place à l’erreur. Peu importe le temps que ça prendra, peu importe les efforts que ça demandera.

En tant qu’ancienne perfectionniste, je peux vous dire que le désir d’être parfait en tous points et en toutes circonstances est tout le contraire de la liberté. En fait, plus j’étais «parfaite», moins j’étais heureuse. Et, vous vous en doutez, lorsque je n’arrivais pas à être à la hauteur du mandat que je m’étais donné, j’étais à ramasser à la petite cuillère. Je pouvais me taper sur la tête et me détester pendant des jours.

Je me rappelle, entre autres, de cette fois où j’avais rédigé un communiqué à afficher sur le babillard et que quelqu’un y avait décelé une faute d’orthographe… Quelle humiliation ça avait été pour moi; vous n’avez pas idée!

Avec du recul, je réalise que ma réaction était du pur délire, mais ce qu’il faut savoir, c’est qu’on n’interprète pas les choses de la même façon lorsqu’on est une personne qui a une très faible estime d’elle-même.

Je pense que si nous voulons en venir à nous aimer davantage, ce n’est pas en empruntant la route du perfectionnisme que nous y arriverons. L’amour doit passer par l’acceptation de ce que nous sommes, avec nos forces, mais aussi et surtout avec nos faiblesses.

À partir de l’instant où nous nous acceptons davantage, les autres commencent aussi à nous accepter.

Nous vous proposons

Si je m’aimais davantage… je saurais m’accepter avec mes failles et mes faiblesses