logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

La magie du StoneHaven

Je me pince encore d’avoir voyagé dans un endroit aussi féérique que le Manoir StoneHaven. Comment n’ai-je pas pu connaître avant cet endroit à Sainte-Agathe-des-Monts dans les Laurentides? Qu’à cela ne tienne, il n’est jamais trop tard pour partager la bonne nouvelle alors je vous y invite aujourd’hui!

Le StoneHaven Le Manoir est un joyau d’hôtellerie dans les Laurentides. À la fois hôtel, restaurant et spa, cet établissement de luxe de 34 chambres a déjà eu plusieurs vies. Il resplendit plus que jamais après avoir subi deux années de rénovations majeures par ses nouveaux proprios Gestion Georges Coulombe. C’est que celui que l’on a nommé « monsieur Vieux-Montréal » et la vice-présidente Guylaine Brault en ont fait un projet bien personnel. Sur les planchers originaux de bois de 1906 et de terrazzo de 1933, ils n’ont pu déposer que 1% du mobilier original de l’époque. Ils ont dû faire fait une recherche exhaustive pour décorer avec des meubles antiques de la période art déco et de magnifiques lustres d’une grande beauté. Le résultat est fantastique faisant honneur à celui qui a imaginé le manoir en début du siècle dernier, Douglas Mc Gibbons qu’on appelait le Great Gatsby des Laurentides.

À 25 ans déjà, Mc Gibbons avait fait fortune dans le caoutchouc. Malheureusement, le jeune et prolifique homme d’affaires a contracté la tuberculose et s’est exilé aux États-Unis. À l’époque, le meilleur moyen d’en guérir était de s’isoler, mais il n’y avait aucun sanatorium au Québec, Mc Gibbons a donc traversé la frontière et passé quatre ans dans un établissement juché sur une montagne dans l’état de New York. Là-bas, il a rencontré un autre québécois, le Dr Bayer, avec lequel il s’est lié d’amitié. Quand il fut guéri, l’homme d’affaires et son ami médecin ont investi ensemble pour créer le premier sanatorium du Québec, à Sainte-Agathe-des-Monts.

Voir le REEL

À NOTRE ARRIVÉE, UN PEU D’HISTOIRE

À la réception, l’ambassadeur du lobby Maxime Parra nous fait imaginer les invités de Mc Gibbons arrivant en calèche. Ce qui est devenu aujourd’hui le Manoir StoneHaven était la résidence principale de Mc Gibbons. Enfin en santé, marié et sans enfants, une vie de célébration s’annoncait pour lui! Organisant des fêtes avec de magnifiques feux d’artifice et des tours de bateaux sur le lac, le philanthrope était généreux et pas seulement qu’avec ses convives. Il organisait aussi des fêtes pour les enfants du coin et invitait les jeunes à cueillir des fruits et légumes pour les offrir à leurs parents. On dit que l’histoire d’amour entre Mc Gibbons et sa douce femme Nina Ethelwyn Waldock est digne d’un film romantique à la Titanic, dont la fin est aussi tragique. Mc Gibbons est décédé d’une pneumonie à 57 ans le 20 avril 1927. Nina, 51 ans, ne voyant plus de raison de vivre sans lui, quitta le manoir pour retourner dans sa famille et y mourir d’amour le 10 juin de la même année. Cette histoire triste et romanesque m’a été racontée par Caroline Lemieux, concierge et membre des Clefs d’or Canada. Caroline est une passionnée d’histoire et elle se fait toujours un plaisir de partager des anecdotes ou conseils avec ses clients.

Plusieurs maisons n’ont pas eu la même chance d’être restaurées et furent abandonnées dans la région. Je pense au Manoir Ogilvie à Sainte-Agathe. On attribue entre autres ce phénomène à la diminution des activités du Petit train du Nord, dans les années 1950, alors que la voiture est devenue le transport de choix, mais que pas assez de personnes en possédaient pour faire vivre la région. Aujourd’hui, on peut retrouver des vestiges en empruntant La Route des Belles-Histoires qui compte 284 km entre Saint-Jérôme et Mont-Laurier.

La Villa Notre-Dame derrière le manoir, un point de ralliement pour les marcheurs du sentier
Un ancien poulailler trouvé sur mon chemin dans les sentiers en montagne derrière le Manoir

SAINTE-AGATHE-DES-MONTS, PETIT BIJOU DES LAURENTIDES

Magnifique en été, fabuleuse pendant la période des couleurs et féérique en hiver, Sainte-Agathe-des-Monts est un vrai petit bijou. On peut y faire des expéditions en vélo ou à pied sur les sentiers entretenus grâce à l’équipe du Camping de Sainte-Agathe-des-Monts. Le StoneHaven offre d’ailleurs des tours guidés. Imaginez-vous après une escapade en ski de fond ou en raquette, admirer le coucher du soleil devant un feu, café ou chocolat à la main, vous faisant raconter l’histoire de ceux en qui l’honneur des routes de Sainte-Agathe ont été nommées. Aussi à planifier quand la pandémie sera finie, une croisière sur le Lac-Des-Sables, avec un un arrêt à la place Lagny. Le capitaine Guyslain se fait un plaisir de raconter l’histoire des gens derrière les plus belles demeures, dont celle de William Fox, fondateur de la 20th Century Fox qui s’était fait construire un manoir sur le lac en 1930. En 1942, il y a reçu Marilyn Monroe et on raconte qu’elle et John F Kennedy ont fait de cet endroit un petit nid d’amour à quelques occasions. On peut même aller jusqu’à dire que la région a quelque chose de royal puisque Elizabeth II d’Angleterre (alors qu’elle était princesse) et son mari le Duc D’Édimbourg sont devenus fans de l’endroit en novembre 1951. Ils auraient refait plusieurs visites par la suite.  

Des étoiles dans les yeux et sur les papilles

Aussi délicieux pour les papilles que pour les yeux, Le StoneHaven Le Manoir, c’est aussi une cuisine gastronomique de grande qualité, dirigée depuis juillet 2020 par Éric Gonzalez, chef étoilé et membre de lAssociation des Maîtres Cuisiniers de France. Gonzalez (L’Atelier Joël Robuchon, Auberge Saint-Gabriel) allie les traditions du passé à la gastronomie du présent, sinon du futur! Avec le souci de mettre de l’avant les produits locaux, il rehausse les saveurs et les couleurs en y ajoutant des herbes fraiches et des pétales de fleurs sans parler de ses fameuses feuilles d’or. Ses plats laissent un souvenir impérissable que l’on pense à la morue noire fondante, aux cavatellis à l’encre de seiche, au calmar-pieuvre-chorizo exquis et à l’entrée de saumon que je mangerais chaque jour de ma vie si j’en avais la possibilité!

Voir le REEL

En découvrant le jardin italien derrière le manoir, on a l’impression d’être en Europe ou dans la région de Charlevoix, mais Le StoneHaven est l’un des secrets les mieux gardés de Sainte-Agathe-des-Monts dans les Laurentides.

Attention, avant de vous déplacer : avec la demande en effervescence et le manque de personnel actuel, le restaurant et le spa ne peuvent accepter que les réservations des clients qui logent à l’hôtel pour le moment, mais la situation devrait se rétablir bientôt, nous fait savoir Marie-Josée Denis, directrice générale.

Du même auteur

La magie du StoneHaven