logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Maladie veineuse chronique : les réponses à vos questions

Bien avant que la COVID-19 s’amène chez nous et nous confine à la maison, il était prévu que je fasse un petit quelque chose au Salon de la femme avec la docteure Christine Caron, un médecin de famille qui se spécialise en phlébologie, donc la médecine des veines et de la circulation du sang.

Dre. Caron

À force de parler avec elle, j’en ai appris un peu plus sur les raisons qui se cachent derrière des problèmes de jambes comme les chevilles enflées ou les jambes lourdes et j’ai vraiment voulu en parler sur ma page Facebook parce que c’est définitivement quelque chose qui touche beaucoup d’entre vous. Ce seraient 20% des Canadiens qui souffriraient de maladie veineuse chronique! C’est beaucoup! Mais ce qui m’a surtout frappée dans notre conversation, c’est qu’elle m’a dit que 70 % des gens qui en souffrent endurent les symptômes sans savoir qu’ils peuvent être liés à une maladie chronique et qu’ils peuvent être soulagés.

Je vous ai donc lancé une invitation pour une entrevue en direct avec Dre Caron et vous ai demandé quelle question vous aimeriez lui poser. Je veux d’ailleurs vous remercier d’avoir été aussi nombreuses à m’envoyer des questions, on en a eu plus de 500! Vous avez été nombreux au rendez-vous et je vous avais promis une version écrite de notre entrevue alors la voici!

Question de Linda Thiffault (posée également par beaucoup, beaucoup de gens!) :
Bonsoir Mitsou, moi, ma mère et mon frère avons le syndrome des jambes sans repos. Ça nous empêche de dormir et c’est insupportable! Quoi faire? Merciiii!

Réponse de la Dre Caron :
Comme toute la famille en souffre, cela semble héréditaire et je serais portée à croire que c’est à cause de la maladie veineuse chronique. Avant de commencer à donner des trucs, je pense que c’est important d’expliquer pourquoi ça arrive. Les gens pensent souvent que les maux de jambes sont liés à l’âge ou la fatigue, mais cela peut être une vraie maladie. Je connais beaucoup de femmes qui ignorent les maux de jambes. Elles ont tellement de pression : gérer la famille, l’école, le travail, ainsi de suite. Elles finissent par s’oublier elles-mêmes. C’est important d’être à l’écoute de son corps.

Donc, c’est quoi la maladie veineuse chronique? C’est une maladie caractérisée par une mauvaise circulation sanguine. La maladie veineuse chronique cause la dilatation des valvules et/ou des parois des veines qui ne fonctionnent alors plus correctement, ce qui empêche un retour efficace du sang des jambes vers le cœur. On se retrouve avec des jambes douloureuses, enflées et lourdes et parfois avec des varices. Aux stades avancés, on peut voir des symptômes plus graves comme la décoloration ou les ulcères.

Question de Julie Beauregard :
Je travaille assise toute la journée et je fais des cours en ligne 2 soirs semaine, encore assise. Je fais un power walk de 3km le midi et même à ça, j’ai les chevilles enflées en fin de journée des conseils?

Réponse de la Dre Caron :
La position assise prolongée et la position debout prolongée vont augmenter la pression dans le bas des jambes ça va augmenter tout problème de maladie veineuse. Ce que l’on peut faire pour se soulager, c’est d’abord de faire de l’exercice, car le mollet agit comme une « pompe à veine » pour activer la circulation sanguine. On peut aussi porter des bas supports et il y a des produits naturels comme Venixxa faits à base de petites oranges immatures qui peuvent aider. C’est prouvé scientifiquement que ça améliore les lourdeurs et des douleurs au niveau des jambes. Cela existe partout dans le monde depuis plusieurs années et c’est maintenant approuvé au Canada.

Question de Mitsou :
Est-ce qu’on doit prendre le Venixxa à l’année ou on pourrait le prendre par exemple avant un voyage pour se donner un coup de pouce.

Réponse de la Dre Caron :
Je recommande de l’essayer au moins deux mois pour voir son plein effet. Mais oui, en ce moment, au début de la saison chaude, c’est un bon temps pour commencer un traitement.

Question de Mitsou :
Est-ce que les grossesses font une différence?

Réponse de la Dre Caron :

La maladie variqueuse affecte également et les hommes, mais elle est souvent plus sévère chez les femmes en raison des grossesses. Il y a plus de poids, un plus grand volume sanguin et elles font plus de varices.

Une autre question de Mitsou :
Est-ce que les souliers font une différence?

Réponse de la Dre Caron :
C’est une bonne question parce que lorsqu’on porte des talons hauts, le mollet n’est pas dans une bonne position pour faire sa pompe à veine. Il ne peut pas bouger comme lorsqu’on porte un talon plat alors ça a évidemment un effet sur les varices.

Question de Louise Laporte :
Bonsoir Mitsou! Dès qu’il commence à faire chaud, j’ai les jambes qui sont très lourdes, elles enflent, ça élance et mes pieds et chevilles deviennent aussi très enflées. Aussi, si je vais dans le Sud, c’est la même chose et quand je reviens dans l’avion ça empire et ça prend de 1 à 2 journées avant de dégonfler, la 1re fois je pensais faire une phlébite!

Réponse de la Dre Caron :
L’avion va beaucoup influencer le système veineux à cause de la pression et la chaleur aussi. Quand il fait chaud, les vaisseaux sanguins se dilatent et on voit de l’enflure. Alors l’avion et la chaleur, ça peut effectivement être problématique.

Question de Céline Gauthier:
Si on a des problèmes circulatoires aux jambes, est-ce déconseillé de prendre des bains ou des spas à température assez chaude?

Réponse de la Dre Caron :
La maladie veineuse chronique peut être exacerbée par la chaleur alors mieux vaut éviter les sources de chaleur intense comme les bains et les spas.

Bon maintenant la question a 1 million de dollars, qui représente environ les trois quarts des questions reçues…

Comment on peut soulager les jambes lourdes, les jambes douloureuses, les jambes sans repos, les jambes ou chevilles enflées ou les crampes la nuit?

Réponse de la Dre Caron:
Je conseille d’abord d’essayer de maintenir un poids santé. Bien manger et faire de l’exercice, ça peut toujours aider. Le Venixxa aussi. On peut aussi élever les jambes, étirer les mollets, masser la jambe des chevilles vers le genou pour faire remonter le sang et porter des bas de compression.

Question de Elsa Laporte :
Ah les fameux bas de compression! Donc ça marche, c’est confirmé, mais bon disons que ce n’est pas toujours sexy cette affaire-là… Est-ce qu’il y a d’autre solution?

Réponse de la Dre Caron :
Le bas de compression ne va pas empêcher d’avoir des varices, mais va soulager les symptômes. Si on fait une combinaison de traitement, de poids santé, de Venixxa on met les chances de son côté.

Question de Emmanuella Alexandre :
Bonsoir Mitsou, que fait-on avec de petites varices pour qu’elles disparaissent?

Réponse de la Dre Caron :
On peut traiter les petites veines avec des injections de produits sclérosants. Quand la veine est plus grosse, on peut traiter par stripping, une chirurgie. On le fait moins maintenant puisqu’on a le laser veineux.

Question de Dominique Benoit:
Pour les varices, est-ce vrai que cela revient même après des traitements et qu’il faut traiter régulièrement?

Réponse de la Dre Caron :
Cela dépend de l’âge, de la maladie et aussi du travail des gens. Si on est jeune, on peut devoir y aller aux 2-3 ans et peut-être même aux 5 ans, mais quand on avance en âge, notre collagène est de moins en moins bon alors il est possible qu’on ait besoin d’une visite ou deux visites par année ou encore d’une série de visites.

Question de Jacynthe Prémont :
Est-ce que les varices peuvent se trouver ailleurs que sur les jambes. J’ai de grosses veines sur les mains qui sont visibles.

Réponse de la Dre Caron :
Non, il n’y a pas de varices ailleurs que sur les jambes. Il y a des cas exceptionnels très rares qui font en sorte que subitement les veines gonflent sur les mains, mais lorsque ça arrive en raison de la chaleur, c’est normal.

Vos questions étaient plus que pertinentes et je suis certaine qu’elles auront aidé plusieurs personnes à s’intéresser davantage à la santé de leurs jambes. Sur ce, je m’en vais faire une marche pour activer ma « pompe à veine! »

Pour plus d’information sur Venixxa.
Pour contacter la Dre Christine Caron : www.drechristinecaron.com

En collaboration avec

Nous vous proposons

Du même auteur

Maladie veineuse chronique : les réponses à vos questions