logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Crédit photos: Mila Martin

Acidité gastrique: les mouvements à éviter 

Qui n’a pas vécu cette mauvaise sensation d’avoir l’impression que son système digestif est en train de brûler après avoir mangé un repas trop gras et épicé ou consommé trop de vin? Cela arrive à tout le monde. Mais quand malgré tous nos efforts, le désagrément s’étire sur des mois, sinon des années, quand les pots d’antiacide se trouvent tant dans son tiroir de cuisine que dans celui de la salle de bain et même dans le coffre à gants de sa voiture, il est important d’investiguer avant que les dommages ne soient importants.

J’ai découvert que je souffrais de reflux gastrique par hasard, en consultant mon médecin. Il m’a appris que la toux qui m’affligeait depuis plusieurs mois était causée non pas par un problème pulmonaire comme la pneumonie, mais par de l’acidité qui irritait mon œsophage! J’ai évidemment adapté mon alimentation et fait beaucoup de recherches (je prévois vous écrire plusieurs articles sur le sujet). J’ai aussi compris qu’en adaptant quelques exercices lors de mon entraînement, je réduisais de beaucoup les sensations de brûlement. Aujourd’hui, mes efforts ont été récompensés et c’est un bonheur de ne plus vivre avec un feu qui remonte inévitablement en soi comme Grisu, le petit dragon tristounet dans le dessin animé télévisé. Je vous partage ces petits trucs pour vous sentir mieux aussi, vous allez voir, c’est simple comme tout et cela fait toute une différence!

N’échappez pas le savon!

Comme la vieille blague le dit, n’échappez pas le savon au gym! C’est un peu trop imagé comme formule, mais retenez que les positions où la tête est inclinée vers l’avant à plus de 90 degrés doivent être modifiées. En yoga, par exemple, pour faire la position “chien tête en bas’, on réduit tout simplement l’inclinaison du haut du corps avec des blocs de yoga sous les mains. Il se vend sur le marché des bancs spécialisés, mais ma prof de yoga Nathalie Salvas suggère de prendre ce que l’on a sous la main. Même un banc de piano peut faire l’affaire! L’angle moins ‘à pic’ apporte une sensation d’allongement, de fluidité et d’aisance, autant pour le souffle, que les reflux gastriques. Tout ce qu’il faut pour empêcher les pattes du banc de glisser est de le déposer sur un tapis de yoga. 

L’utilisation des blocs, que cela soit pour le yoga ou la musculation, a été un game changer pour moi. Choisissez ceux qui sont agréables au toucher et pas trop rigides. Ils deviendront vos meilleurs alliés, surtout pour faire les exercices plus difficiles. Ils sont d’ailleurs d’une aide phénoménale pour faire des planches, des horse stance (planche en remontant les genoux vers le ventre) ou des burpees sans trop renverser son estomac et croyez-moi, les exercices sont tout aussi bénéfiques!

Même avec les haltères

Les positions lorsque l’on fait des poids et haltères sont aussi à réviser. Le simple fait de pencher le haut du corps vers l’avant pour exercer ses triceps en faisant une extension du coude peut déclencher des sensations désagréables. Modifiez en restant plutôt debout, les bras vers le haut et les poids dans les mains, et en pliant les coudes derrière la tête.

Le fait de changer l’inclinaison du corps pour que la tête soit plus élevée que l’estomac aide à éviter de faire remonter l’acidité. Il faut savoir que tout exercice peut être fait debout et surtout, qu’il n’est pas suggéré de faire des sauts pendant une période de crise” indique l’entraîneuse Sonia Renaud.

Et les abdos?

Les redressements assis conventionnels peuvent aussi être problématiques : soulever la tête en courbant le corps à répétition peut faire remonter l’acide. Si cela vous arrive, ne vous gênez pas pour vous asseoir ou vous lever et prendre une pause.

Tournez-vous vers les exercices pour tonifier le transverse, le muscle du ventre plat, ou découvrez la méthode de gym abdominale hypo pressive en favorisant toujours les exercices debout ou assis. Le web regorge de vidéos spécifiquement pour ce type de problématique. J’aime bien les conseils de Monica Yearwood qui fait des vidéos spécifiquement sur les hernies hiatales et le reflux gastrique en incluant des exercices de respiration.

Petits gestes au quotidien

Dans la vie de tous les jours, ne serrez pas trop votre ceinture afin de ne pas compresser vos organes et pensez à vous asseoir et à prendre un banc pour délasser vos chaussures. Ces petits gestes du quotidien peuvent déclencher de mauvaises sensations qui semblent parfois durer une éternité. Le soir venu, pensez également à votre position au lit.

Ma soeur Noémie Gélinas, auteure du livre Massage du ventre et philosophie orientale pour tous suggère d’éviter de vous étendre tout de suite après le repas, même si c’est bien tentant!

Quand on est prêt à aller au lit, il vaut mieux se coucher soit avec le dos légèrement surélevé grâce à des oreillers ou sur le côté gauche pour prévenir la remontée gastrique vers l’œsophage”.

En espérant que ces changements aideront à diminuer vos malaises gastriques et provoquent un effet positif sur votre système digestif.

Santé!

Du même auteur

Acidité gastrique: les mouvements à éviter