logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Alain Gélinas 1944-2022

Papa nous a quittés

Créateur de beauté, homme ancré et un peu sauvage, c’est toujours comme cela que nous avons connu notre papa, Alain Gélinas. J’oserais vous partager le surnom que je lui donnais : papa-clown, ou grand-papa-clown depuis que mes sœurs et moi avons eu des enfants. C’est dans la simplicité qu’Alain a passé ses dernières heures chez lui, dans sa nature qu’il aimait tant, entouré de ses filles Noémie, Abeille et moi, ainsi que de sa femme Lidou. Il a fermé ses beaux yeux bleus à l’aurore du 31 octobre à 78 ans. Sa maladie fut étonnante, foudroyante, mais sa fin de vie fut consciente et remplie d’amour.

Alain Gélinas, superbe comédien, bâtisseur de maisons et lieux idylliques, producteur de filles uniques, désirant éternellement l’amour-osmose. Fils de l’homme de théâtre Gratien Gélinas et de Simone Lalonde, mère adorée mais partie trop tôt.

1944-2022

1-Photo de Jean-Pierre Leclerc / 2-Gratien, Simone et leur enfants Sylvie, Michel, Pierre, Yves, Alain et Pascal. 1956 / 3-Oka 1949 Photo Henry Paul Pascal, Alain, Pierrot, Yves, Michel, Sylvie et Gratien / 4-Pascal, Yves et Alain en pleine création, Oka 1952 Photo Armour Landry

Dans les dernières semaines, un ouragan nous est passé dessus, mais nous étions ensemble pour le vivre ce qui est une richesse en soi. Entre les premières douleurs à l’abdomen, une visite à l’urgence, la biopsie, un livre lancé en avant première dans une chambre d’hôpital, un médecin qui donne de trois à six mois, puis les premiers signes d’agonie et enfin son dernier souffle, il ne se sera passé que 32 jours.

Lors de notre dernier souper de famille, papa nous a promis qu’il allait partir en paix, satisfait de son existence. Cette pensée nous a suivis pendant l’ultime nuit. Chacune d’entre nous a trouvé son rôle naturellement. La mise en scène n’avait jamais été répétée, mais la direction était prise. Papa voulait rester lucide et je témoignerai de son courage pour toujours.

À l’image d’Alain, ses funérailles auront lieu dans la plus grande intimité. Ses cendres seront déposées aux racines d’un mélèze que nous planterons sur son terrain en son honneur. Merci de lui envoyer vos douces pensées, tout simplement.

Si vous visitez les Îles-de-la-Madeleine, sachez que maman Yuki et Alain y ont eu un rôle important. Alain avait été engagé pour s’occuper du premier centre culturel de l’île à la fin des années 60. Ils ont dû quitter un peu plus tôt que prévu puisque Yuki, tombée enceinte probablement sur le bord d’une plage, voulait accoucher de sa première auprès des siens. La légende dit que c’est pour cela que j’ai une face de pétoncle!

Papa était téméraire et surtout, très vaillant. Encore il y a quelques jours, il montait sur son toit pour terminer le ramonage de sa cheminée avant l’hiver. Pourtant, lors d’une visite, une infirmière lui avait dit de penser à faire un « Noël en novembre ». Papa n’a pas vu novembre arriver, mais je suis certaine que quelque part sur un lac gelé, des cœurs se reformeront comme si ses pieds les avaient signés. Alain était le fils de Gratien, un grand comédien, et nous sommes les filles d’Alain, un grand artiste de la vie.

Merci Alain, alias papa-clown, de tes enfants et tes petits-enfants qui t’aiment.

Mitsou, Noémie, Abeille, Viva, Kaia, Stella-Rose, Mila et Zayne

Du même auteur

Papa nous a quittés