logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Avril Magazine

La petite histoire de Rose Buddha

Quand je vous ai présenté il y a quelques semaines la collection de loungewear que j’ai cocréée avec ma sœur Abeille et Rose Buddha, j’avais vraiment envie de vous présenter aussi Maxime Morin et Madeleine Arcand, le duo d’entrepreneures derrière Rose Buddha. Le temps m’a manqué sur le coup pour vous écrire leur belle histoire, celle de deux amies qui sont devenues partenaires d’affaires et qui ont réussi à connaître le succès tout en restant toujours fidèles à leurs valeurs écologiques et humaines. 

Avril magazine

LA PETITE HISTOIRE DE ROSE BUDDHA

C’est lors d’un voyage à Bali que Madeleine pose, par hasard, les yeux sur un legging de yoga. En s’informant sur celui-ci, elle apprend qu’il est fait de polyester recyclé, une étoffe produite avec des bouteilles de plastique. Cette découverte fait immédiatement vibrer ses fibres entrepreneuriales et écologiques et elle sait, dès cet instant, qu’elle veut offrir ce produit au Canada où il n’existe pas encore. À son retour elle a 2 cadeaux pour Maxime dans sa valise : un petit Bouddha rose et un projet d’entreprise.

« À ce moment-là, Maxime songeait à ouvrir un studio de yoga. Je lui ai dit : laisse faire ton studio, on va faire des leggings écoresponsables à la place. » Madeleine Arcand 

C’est ainsi qu’est née Rose Buddha.

300 $ ET BEAUCOUP D’AMBITION

Les filles ont investi chacune 300 $ et se sont mises au travail. Il fallait trouver du polyester recyclé, mais aussi des ressources spécialisées en confection ici même au Québec. Fidèle à ses valeurs, le duo souhaitait créer un legging écoresponsable et cousu localement, mais aussi technique que ceux des grandes marques de vêtements de yoga. Tout un défi qu’elles ont réussi à relever. 

« Quand on a lancé notre première production de 200 leggings, on s’est dit qu’au pire, on en porterait toute notre vie. Et que nos proches en recevraient en cadeau pour les années à venir! » Maxime et Madeleine   

Mais à la suite d’un article paru dans La Presse+, tous les leggings se sont vendus en une journée. Elles ont donc lancé une deuxième production de 400 leggings et tout a disparu en un mois. La machine était partie et de fil en aiguille, elles ont pu investir dans la création de nouveaux produits comme des t-shirts, des chandails, des accessoires et du loungewear toujours conçus dans un esprit écoresponsable et éthique. Elles ont aussi lancé l’appli de méditation Rose Buddha qui coûte 3,99 $ et avec laquelle elles ne font pas de sous, mais qui fait du bien à leur communauté.

1-Haut Ballerine / 2-Jambières Écoresponsables / 3-Tunique Coton Ouaté / 4-Chandelle Rechargeable Magie d’Encens / 5-Bracelet Mala Alignée

Quand les filles parlent de leurs clientes, elles parlent de leur communauté. 

« Nous sommes très près de nos clientes. Nous sommes à l’écoute de leurs besoins et nous créons nos nouveaux produits en les ayant constamment à l’esprit. C’est pour ça qu’elles reviennent toujours vers nous pour leurs achats. C’est d’ailleurs ainsi qu’est née la collection Mitsou & Abeille x Rose Buddha. C’est parti de Mitsou, qui m’a appelée pour me dire que nos tissus étaient tellement confortables qu’on devrait penser à faire du loungewear. » Madeleine

Chandail Loungewear x Mitsou / Pantalon Loungewear x Mitsou / Chandail Loungewear x Abeille / Pantalon Loungewear x Abeille

L’une des grandes fiertés des fondatrices de Rose Buddha, c’est d’avoir réussi à faire croître une entreprise en harmonie avec leurs valeurs. Maxime m’a aussi avoué être fière des Québécoises.

« Je suis vraiment fière des Québécoises. Elles ont compris la valeur d’un produit écoresponsable et confectionné ici dans des conditions humaines. Elles acceptent de payer le prix d’un produit éthique et d’acheter un peu moins, mais mieux. C’est inspirant et rassurant pour l’avenir de notre planète. » Maxime Morin

Et moi Maxime, je te dis que je suis fière de voir des Québécoises créer d’aussi belles entreprises! 

Nous vous proposons

La petite histoire de Rose Buddha