logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Shutterstock

Trucs et astuces pour vaincre sa timidité

Je tremblais et mes mains étaient moites. Mon visage? J’imagine facilement qu’il était tout rouge! Et vous, comment vous sentiez-vous, enfant, lorsque vous deviez faire un exposé oral devant les autres camarades de la classe? Maintenant, pour moi, ce n’est plus un problème puisque je parle devant 17 élèves chaque jour sans aucun stress! Comme quoi, on peut changer!

La timidité est présente chez plusieurs enfants et c’est une émotion normale qu’ils peuvent éprouver à différents moments de leur vie. Les situations sont nombreuses. Par exemple, ils peuvent être timides face à une personne non familière ou lorsque l’attention est dirigée vers eux. Cela peut être aussi banal que de répondre au téléphone sans savoir qui est l’interlocuteur.

Les signes de timidité sont évidents:

  • Bégaiement
  • Regard fuyant
  • Bouche sèche
  • Mains moites
  • Maladresse soudaine
  • Muscles qui se crispent
  • Cœur qui bat à toute vitesse

Que pouvons-nous faire pour outiller les enfants face à cette timidité? Les trucs et astuces sont nombreux. Emmanuelle Jasmin, ergothérapeute, nous en présente plusieurs dans son livre La timidité racontée aux enfants, publié aux Éditions de Mortagne. C’est avec des mots simples et justes, accompagnés des illustrations colorées et rigolotes de Jean Morin qu’elle explique ce qu’est la timidité aux enfants. La dernière section, quant à elle, est réservée aux adultes.

Pour les enfants

Avant tout, il est recommandé d’expliquer aux enfants qu’être timide, c’est tout à fait normal. L’important est de bien gérer cette timidité et que plusieurs trucs et stratégies peuvent les aider. Parmi eux:

  • Reconnaître et accepter sa timidité, en portant attention aux signes: baisser la tête, rougir, etc.
  • Se concentrer sur sa respiration. On doit inspirer et expirer calmement et profondément.
  • Discuter de cet état avec un adulte de confiance.
  • Faire des exercices de relaxation et de visualisation quotidiennement.
  • Se lancer des petits défis: saluer une nouvelle personne, raconter une blague à un nouvel ami, etc.
  • S’inscrire à un cours de théâtre.

À quel point sont-ils timides? Une auto-observation est offerte dans le guide. Suis-je comme ça? Je coche. Je ne me reconnais pas? Je ne coche pas. Cela donne un bel aperçu du niveau de timidité de chacun.

Pour les parents

La section réservée aux parents explique en profondeur ce qu’est la timidité et ses phases, comment elle peut affecter les enfants et la différence entre timidité et anxiété. Est-ce que cette timidité est innée ou est-elle liée à l’environnement dans lequel évolue l’enfant? Il y a plusieurs facteurs à considérer. La section regorge également de conseils. Parmi eux:

  • Évitez d’apposer l’étiquette d’enfant timide à votre enfant. Cela pourrait aggraver la situation.
  • Écoutez-le.
  • Nombreux sont les albums jeunesse qui parlent de timidité. Lisez-en (ainsi que ce guide!) avec lui.
  • Exposez-le graduellement à des situations dans lesquelles il pourrait être timide. Petit à petit, il trouvera ses propres outils.
  • Encouragez-le à jouer avec d’autres enfants.

Saviez-vous que plusieurs humoristes étaient des enfants timides? Ils ont choisi de la confronter. Il n’y a pas que des effets négatifs d’être timide. Bien au contraire!

Pour avoir plus d’informations sur la timidité, pour déterminer s’il s’agit d’une timidité normale ou s’il est important de consulter un professionnel et pour apprendre encore plus de trucs et astuces, je vous invite à consulter le livre. Il existe d’ailleurs, dans la même collection, des guides destinés aux enfants et adultes qui traitent de la colère, l’autisme, l’anxiété, les émotions, les allergies, la douance et le tda/h.

Et vous, quels sont vos trucs pour vaincre la timidité? Personnellement, enfant, je pratiquais mes oraux devant mes toutous, tous alignés sur mon lit. En classe, je les imaginais devant moi et cela m’aidait beaucoup.

Trucs et astuces pour vaincre sa timidité