logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Shutterstock

Boîte à lunch zéro déchet : mes tops et mes flops

Dans quelques semaines, ma grande commencera sa 5e année du primaire. Cela fait donc 6 ans que je fais des lunchs, presque toujours zéro déchet, minimum 180 jours par année. Des contenants, des sacs à collation et des pochettes, j’en ai acheté des tonnes; certains que j’ai adorés et d’autres que j’ai profondément détestés. À quelques semaines de la rentrée, j’ai donc eu envie de vous faire un petit topo sur mes tops et mes flops en matière de lunchs zéro déchet.

Mes tops

Les boîtes bento, c’est la vie!

Les raisons d’aimer les boîtes bento sont infinies. Moins de plats à laver, la présentation est visuellement attrayante pour les enfants, on peut y mettre un peu de tout ce qu’on a au frigo et ça a l’air d’un lunch complet fait avec beaucoup de soins… Choisissez le modèle en fonction de l’appétit de votre enfant. Si c’est un petit mangeur, une boîte bento avec plusieurs petits compartiments évitera de le décourager au moment d’ouvrir la boîte à lunch. Si au contraire, votre enfant a un grand appétit, mieux vaut opter pour un format avec une grande section pour un plat principal comme un sandwich ou une salade de pâtes et des plus petites sections  où mettre des accompagnements. J’ai envie de vous dire en ces temps où tout coûte toujours plus cher qu’il n’est pas absolument nécessaire d’avoir le dernier modèle à la mode dont on parle sur vos groupes de maman. Ici, j’ai des boîtes bento PC en version lunch et collation achetées pour une quinzaine de dollars chacune l’an dernier au Maxi. Je viens de les remiser pour un petit 3 semaines de vacances, mais elles sont toujours impeccables et je les aime d’amour. Si toutefois vous avez envie d’y mettre le budget, allez jeter un œil à la Yumbox pour laquelle on peut varier la configuration en achetant différents plateaux ou encore la Bentgo qui a un bloc réfrigérant intégré. Mon conseil de maman expérimentée : peu importe la marque, testez l’étanchéité des compartiments avant d’envoyer la boîte à l’école.

1-Choix du Président / 2-Sauterelles et coccinelles / 3-Bentgo

Mes Squooshi chéris

 

L’un des plus grands défis que j’ai rencontrés dans ma carrière de faiseuse de lunchs écolos, c’est que mes enfants voulaient avoir la même chose que leurs amis soient des pochettes de compote et de yogourt. C’est en faisant quelques recherches que j’ai découvert les Squooshi et on est maintenant amis pour la vie. Est-ce que c’est difficile à remplir? Les premières fois seulement. Après ça, on trouve la bonne cuillère, le bon entonnoir et on pogne la twist… ou on achète la station de remplissage. Et pour les laver? Un coup de brosse à biberon et c’est bon. Ici, je fais sécher sur un séchoir à biberon et c’est parfait. Bon à savoir : on peut racheter un ensemble de bouchons seulement. Il est arrivé à quelques reprises que ceux de mes enfants soient jetés par la madame de la café qui ne savait pas qu’ils étaient réutilisables.

Mon astuce pour que les plats reviennent

Acheter des plats, c’est bien beau, mais encore faut-il qu’ils reviennent parce que c’est tout de même un investissement. Mon astuce pour ne pas perdre ma collection, ce sont les étiquettes Colle à moi. Oui, oui, les mêmes que j’utilise pour identifier les vêtements, les souliers et le matériel scolaire. Elles résistent au lave-vaisselle, pour vrai, car certaines y vont depuis 5 ans et elles n’ont pas encore décoloré une miette. Comme j’ai deux enfants, ce que je fais lorsque je passe une commande pour l’un deux, c’est que je demande une page supplémentaire d’étiquettes celles-ci avec les deux noms dessus (par exemple, Noémie et Théo Gauthier). Je choisis un motif neutre pour ne pas faire de chicane et le tour est joué.

Mes flops

La multiplication des plats

Avant de connaître les boîtes bento, j’ai acheté une multitude de petits plats tous plus mignons les uns que les autres et recommandés sur mes groupes de mamans. Un exprès pour la trempette et les légumes, un autre fait pour le yogourt, un en forme de petit gâteau pour éviter que mes muffins maison ne s’écrasent… et j’ai fini par jouer une game de Tetris tous les matins à 6 heures pour faire entrer tout ça dans la boîte à lunch. Et que dire de ma mini qui devait tout recaser cela une fois son repas terminé! Il y a aussi tous les contenants qui sont difficiles à laver qui sont à proscrire. Un parent averti en vaut deux!

Des boîtes à lunch peu pratiques

Mon premier flop m’amène à celui-ci : le choix de la boîte à lunch. La première année, je tenais mordicus à acheter celle qui matchait avec le sac de ma fille, sauf que… je tenais aussi à faire des lunchs écoresponsables et ces deux désirs n’étaient pas compatibles. Au moment de choisir la boîte à lunch de coco ou de cocotte, pensez à ce que vous y mettrez au quotidien. Testez le tout au retour à la maison et si cela ne fonctionne pas, retournez-la! Vos plats ne rapetisseront pas et je vous jure que vos matins seront de moins en moins agréables.

Les sacs à collation ne sont pas tous égaux

Je termine avec mon plus grand flop, les sacs à collation. Ne vous méprenez pas, je les aime et j’en utilise quotidiennement. Mais il m’a fallu trouver les bons modèles. Il y en a que j’ai détestés, comme ceux qui ont des coutures à l’intérieur. Celles-ci qui ramassent les miettes et rendent le sac difficile à bien nettoyer. Il y aussi ceux qui ont une doublure et qui prennent beaucoup trop de temps à sécher. Il faut savoir aussi que les pochettes en tissu qui ont eu de la nourriture à l’intérieur ne peuvent attendre une semaine pour être lavées. Si vous faites la lessive une fois par semaine, mieux vaut acheter des pochettes en silicone comme celles de Stasher que vous pourrez laver avec la vaisselle.

En version tissu, ce sont celles de Mère Hélène que je préfère. Elles sont étanches, bien conçues et il y a des motifs pour tous les goûts.

Et vous? Quels sont vos tops et vos flops? Écrivez-les dans les commentaires ci-dessous. J’ai très hâte de les lire.

Nous vous proposons

Du même auteur

Boîte à lunch zéro déchet : mes tops et mes flops