logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Shutterstock

Anxiété chez le chien : reconnaître les signes et trouver de l’aide

L’anxiété chez le chien est une cause fréquente de consultation vétérinaire. Voici comment en reconnaître les premiers signes et, surtout, comment aider votre animal avec ce trouble envahissant.

Principales sources d’anxiété

Tout comme certains enfants peuvent développer de l’anxiété malgré des conditions d’éducation aimantes, les chiens peuvent également être anxieux indépendamment de l’environnement dans lequel ils évoluent. Alors, à toutes les familles qui vivent avec un chien anxieux, j’ai tout d’abord envie de vous dire d’arrêter de culpabiliser!

Les causes de l’anxiété chez les chiens sont multiples et complexes. On nous pose souvent la question : « Mon chien est anxieux, est-ce que c’est génétique ou est-ce dû à son environnement ? »

Les principaux événements pouvant générer du stress menant à de l’anxiété sont un changement d’environnement, les déplacements en voiture, l’introduction de nouveaux objets dans leur lieu de vie, la présence d’autres animaux, les mouvements et les sons, la présence d’humains étrangers, certaines manipulations et être laissés seuls.

Les multiples visages de l’anxiété canine

L’anxiété chez les chiens peut se manifester de différentes manières. Certains signes à surveiller incluent les jappements incessants lorsque le chien ne vous voit plus, les gémissements soutenus, les comportements destructeurs en votre absence, les mictions ou défécations dans des endroits inappropriés, les tentatives de se cacher ou de fuir face à de nouvelles situations bénignes, les grognements ou morsures à la moindre contrariété, l’incapacité à se relaxer, l’hyper vigilance, la surexcitation, la salivation excessive, les bâillements fréquents et les tremblements.

Ces comportements traduisent de la détresse chez votre animal. Privé de votre présence, forcé d’interagir avec des inconnus ou soumis à des sons puissants et nouveaux, par exemple, votre chien percevra une menace même si, à vos yeux, ce n’en est pas une. En somme, c’est ce que votre animal exprime dans son langage à lui, en adoptant des comportements indésirables.

Que faire si je suspecte des signes d’anxiété chez mon chien?

Mon conseil? Consulter rapidement un vétérinaire dès les premiers signes d’anxiété chez votre animal. Les comportements récemment acquis sont plus faciles à modifier que ceux qui sont ancrés depuis longtemps. Après un examen physique complet, le vétérinaire discutera des options de traitement.

Il est important de ne pas attendre d’être dépassé par la situation ou d’avoir épuisé toutes ses ressources avant de consulter. L’aide à un animal anxieux demande de l’énergie et de la patience, il est donc essentiel de ne pas gaspiller ses ressources dans des méthodes qui pourraient ne pas être adaptées.

Le vétérinaire pourra distinguer les troubles d’anxiété des problèmes médicaux et décider s’il faut envisager une thérapie médicale en plus d’une thérapie comportementale. Il pourra également vous orienter vers des intervenants qualifiés tels qu’un éducateur canin travaillant selon des méthodes basées sur la science, un vétérinaire comportementaliste ou une technicienne en santé animale expérimentée.

Traitement de l’anxiété chez les chiens

La bonne nouvelle c’est que l’anxiété chez le chien, même si elle semble sévère peut se traiter 😊.

Il faudra bien sûr au préalable bien comprendre et détailler dans quelles situations le chien vit son anxiété. On voudra ensuite gérer cette situation et y réintroduire si nécessaire l’animal, dans des conditions favorables à son apprentissage, avec des attentes réalistes et par étapes.

On lui prescrira peut-être, selon le problème, de la médication pour lui donner plus de chances de pouvoir réapprendre à vivre la situation autrement. En effet, pendant que la médication travaille à diminuer l’anxiété, le chien est dans de meilleures dispositions pour faire de nouveaux apprentissages.

Gardez en tête que vivre avec un chien anxieux, ça prend de la patience et du dévouement. Heureusement, il est possible de travailler en équipe avec des professionnels compétents pour enseigner de nouvelles approches, offrir un soutien continu et ajuster la thérapie au fur et à mesure.

Vive les chiens et les humains zen!

Nous vous proposons

Du même auteur

Anxiété chez le chien : reconnaître les signes et trouver de l’aide