logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Shutterstock

10 activités à faire ce mois-ci

On débute la nouvelle année avec quelques sorties qui sauront vous réchauffer, vous divertir et chasser le blues du mois de janvier!

Thriller nordique… comique

Si vous êtes fan de l’émission de radio Tout peut arriver, animée par Marie-Louise Arseneault, vous avez sûrement déjà ri aux éclats en écoutant le segment récurrent Toute va mal tout le temps, le «power drame hospitalier mettant en vedette Roy Dupuis». Son auteur, François Ruel-Côté, aussi comédien et moitié du duo d’humoristes Brick et Brack, signe une nouvelle pièce, Terrain glissant, qui promet de nous dilater la rate tout en nous faisant (peut-être) frissonner. Une bande d’amis réunis dans un chalet de Saint-Jésus-du-Christ pour une escapade hivernale ignore que se cache au grenier Blake Sniper, le maître de l’horreur… Quand l’un d’eux disparaît, c’est une enquête «aux confins de l’étrange» qui débute. Du 16 janvier au 3 février à la Salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier.

Soirée flamenco!

Un spectacle de flamenco inspiré par un peintre? C’est ce que nous offre la compagnie Soledad Barrio & Noche avec Searching For Goya, pour un soir seulement, le jeudi 18 janvier au Théâtre Maisonneuve. Sur scène, neuf danseurs, chanteurs et musiciens vous transporteront dans l’Espagne du 18e et 19e siècle. On nous promet une soirée électrisante, où se succéderont des tableaux d’une intensité à couper le souffle! Une présentation des Productions Nuits d’Afrique.

Paroles de femmes

Dans Le ciel est une belle ordure, ce sont des femmes fortes et complexes, interprétées par Catherine Proulx-Lemay, Sylvie De Morais-Nogueira, Sophie Faucher, Isabelle Vincent et Lou Vincent Desrosiers, qui nous racontent leur histoire. Une d’entre elles a assassiné toute sa famille en 1979, une autre se souvient de ses amis emportés par le sida tandis qu’une troisième raconte son amour et sa haine pour sa mère portée disparue. Une pièce sur la puissance féminine, inspirée par les romans de Catherine Mavrikakis, créée pour la scène par Pierre Yves Lemieux et mise en scène par Luce Pelletier. Au Théâtre de Quat’Sous, du 16 janvier au 10 février.

Célébrer l’hiver à Igloofest

Le froid, quand il est là, n’arrête pas les festivaliers! Danser, bouger, ça réchauffe, après tout! Du 18 janvier au 10 février prochain, rendez-vous au Quai Jacques-Cartier pour Igloofest, un événement qui nous fait aimer l’hiver depuis plus de 15 ans. Après la prestation des DJ, la programmation se poursuit dans le Vieux-Montréal, de 23h à 3h, avec les soirées Après-ski. Quatre établissements recevront des artistes et DJ locaux et internationaux pour créer une ambiance du tonnerre. Mieux vaut enlever son one piece, toutefois, pour se déhancher à l’intérieur!

Bye la déprime de janvier!

Si vous vous sentez triste et déprimé le 22 janvier prochain, dites-vous que vous n’êtes pas seuls. Car le quatrième lundi de ce mois serait la journée la plus déprimante de l’année. En lançant La Nuit de la déprime en 2019, Christian Bégin et ses invités se sont lancés le défi de la rendre la plus festive possible! Avec Antoine Graton à la direction musicale, Nathalie Simard, Marie-Pierre Arthur, Anne Dorval, Ingrid St-Pierre, Émile Bilodeau, France Castel, Monique Giroux, Gisèle Lullaby, Klo Pelgag, Guylaine Tanguay, Marie-Ève Janvier et plusieurs autres invités se chargeront de l’ambiance! Des invités pas trop ennuyeux, n’est-ce pas? Rendez-vous le 22 janvier 2024 à 19h30 au Théâtre St-Denis. Les profits recueillis lors de cette édition seront à nouveau versés à la Fondation Ronald-Denis.

La réalité virtuelle à son meilleur

Le centre de divertissement et d’arcades PLAYBOX vient d’ouvrir au Centre Eaton et c’est complètement fou: 18 000 pieds carrés de plaisir! On y retrouve tous les types d’attractions du genre dans un même endroit. Plusieurs jeux de réalité virtuelle de producteurs québécois y sont. Vous pourrez faire équipe avec des Transformers pour combattre les ennemis, vous asseoir dans un manège hanté à haute sensation, tester vos aptitudes de courses de voiture ou de moto et jouer à tag laser virtuellement. Pac Man est de la partie ainsi que des jeux d’arcades, d’adresses et de grue. Une ambiance et un décor survolté en plein centre-ville de Montréal, ça change les idées!

Pas si tranquille, notre fleuve!

Connaissez-vous bien le troisième plus long fleuve au monde, c’est-à-dire le nôtre? En parcourant l’exposition multisensorielle Fleuve Saint-Laurent, échos des rivages, tous ses secrets vous seront révélés. Par le biais de projections, de textures, d’odeurs, de sons et de 300 objets significatifs, le parcours en dix haltes permet de découvrir ses rives et les millions de gens qui y habitent. Un rendez-vous au musée Pointe-à-Callière jusqu’au 3 mars.

Jeux d’évasion en ligne

Il fait froid dehors et vous êtes en panne d’idées pour divertir vos enfants et ados? Essayez un des jeux d’évasion en ligne du site québécois Défi-Évasion. C’est vraiment génial! Il y a des jeux pour tous les âges et de tous les types: éducatifs, mystérieux, à thèmes, etc. Ça va des Aventures de Super-Légumes pour les 3 ans et plus à Hôtel hanté pour les 16 ans et plus. L’utilisation est très simple, on consulte le site, on choisit un jeu et on s’amuse à relever les défis proposés seul, à deux ou en équipe sur un ordinateur, une tablette ou un téléphone cellulaire. Vous passerez des moments captivants, c’est certain!

La nature sur grand écran

On n’a pas toujours le budget pour voyager, ni l’audace pour s’aventurer au cœur de territoires sauvages. Mais du 23 au 27 janvier, on peut se laisser éblouir par la beauté de la nature sans avoir à acheter un billet d’avion grâce au Festival du film de montagne Banff, qui s’arrête dans 23 villes au Québec, dont Montréal, Longueuil, Laval et Joliette. On y présente des courts et moyens métrages réalisés par des aventuriers qui n’ont pas froid aux yeux.

Suzanne avec un accent

Si vous adorez comme nous l’actrice Suzanne Clément, si épatante de naturel dans STAT, alors peut-être aimerez-vous la découvrir dans le film belge Ailleurs si j’y suis, de François Pirot. La Québécoise y incarne la femme de Mathieu (Jérémie Renier, inoubliable en Claude François dans Cloclo), de qui elle veut divorcer. En pleine crise existentielle, il décide de s’aventurer dans la forêt qui jouxte sa maison… et de ne plus en ressortir, se nourrissant de ce qu’elle a à offrir. Un geste qui entraîne du coup une remise en question des gens de son entourage. En salle le 26 janvier.

Nous vous proposons

Du même auteur

10 activités à faire ce mois-ci