logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Le voyage de Pénélope : Comment survivre à la crise de la trentaine

Que cela soit la crise d’adolescence, de la trentaine ou de la cinquantaine, chacun d’entre nous a déjà vécu un moment de grande remise en question où les émotions viennent se fracasser « entre nos reins. » Évidemment, comme le dit la chanson, « on se retient! » Oui on se retient. De tout casser, de tout laisser là ou pire, de se laisser tomber soi-même. Mais est-ce qu’il faut délibérément tout laisser derrière quand on vit une telle crise, ou peut-on défaire les noeuds sans avoir à faire le ménage de notre existence de fond en comble?

Même quand on a un job et un chum qu’on aime, en temps de crise, c’est toujours un dilemme de ne pas renoncer à ses élans et de tout foutre en l’air. Vous vous reconnaissez un peu? Je vous propose aujourd’hui un roman initiatique, Le voyage de Pénélope, qui nous fait voyager et découvrir les grands penseurs et philosophes de la Grèce antique. Tout un mandat que s’est donné la philosophe et professeur française Marie Robert qui voulait créer un « guide pour les moments de creux ».

Marie Robert / Crédit photo: Charlotte Jolly de Rosnay ©Flammarion

Pénélope, son héroïne, a 30 ans. Elle nous accueille dans son lit où un petit grain de sable la torture. Ce grain de sable gisant sur les draps n’est rien, mais il représente tout ce qui la dérange dans sa vie. Du jour au lendemain, elle décide de quitter son travail, son amoureux et Paris pour partir à la découverte d’elle-même en allant sur les traces de son homonyme, le personnage de Pénélope, la femme du roi Ulysse, du fameux récit l’Odyssée d’Homère, un classique de la mythologie grecque.

Crédit photo: Wikipédia / John William Waterhouse – Penelope and the Suitors(1912)

Pénélope et ses prétendants

Pénélope est une déesse et une épouse admirable. Pendant qu’Ulysse est à la guerre (de Troie), Pénélope l’attend patiemment pendant vingt ans. Même quand on croit Ulysse mort.  Fidèle, elle arrive à éloigner les prétendants qui veulent reprendre sa main et son pouvoir. Son stratagème pour les repousser? Tisser chaque jour un grand linceul (drap mortuaire dans lequel on enveloppe un cadavre) en répondant à chaque homme désirant sa main qu’elle pensera à se remarier seulement lorsqu’elle aura fini son linceul. Mais chaque nuit, Pénélope défait les mailles qu’elle a tissées, question de ralentir le processus, jusqu’au jour où Ulysse revient à la maison glorieux et que le royaume et l’union sont ainsi sauvés.  

« J’ai beau connaître ce récit aussi bien que ma propre vie, je suis toujours aussi étonnée en constatant que mes parents m’ont donné le prénom d’une femme qui ne fait qu’attendre pendant vingt ans, tissant un drap dans un sens puis défaisant son travail dans l’autre, et cela jour et nuit. Je ne sais franchement pas ce qu’ils me souhaitaient en s’inspirant de cette drôle de destinée. »

Le Voyage de Pénélope

Arrivée en Grèce, Pénélope découvre qu’il ne s’agit pas que de changer de décor pour changer de vie. Mais grâce à son nouvel intérêt pour la philo, son voyage intérieur est tout aussi puissant. Comme une nouvelle amie grecque lui martelle, « l’histoire de la philosophie nous concerne tous! Qu’on y participe. Ce n’est pas un savoir, pas une discipline, c’est un enjeu. Comprendre le passé, c’est comprendre l’avenir. Tu veux savoir qui tu es? Alors concentre-toi sur ce qu’il y avait avant toi! Comment nous en sommes arrivés là! » (…) Où va l’âme après la mort? Qu’est-ce que la vertu? Que signifie aimer? Comment être juste? Peut-on supporter ce qui est insupportable? Pénélope, les philosophes te parlent. Ils s’adressent à toi. Oui, à toi! La philo n’est pas une théorie abstraite, c’est une manière de vivre qui engage toute l’existence. Tu es un maillon de cette longue chaîne. Nous sommes la réalité. »

Le Voyage de Pénélope

L’autrice et prof Marie Robert qui donne aussi des cours en ligne sur son site Philosophy is sexy en est à son premier roman, mais je suis certaine que c’est loin d’être le dernier. On n’a qu’à lire les longs paragraphes qu’elle publie sur Instagram pour comprendre à quel point le partage est important pour elle. Je continuerai ma quête aussi, en lisant celle qu’elle m’a fait découvrir, Christine de Pisan la première femme philosophe (du moins celle qu’on connait!). Étant la fille du médecin du roi Charles V, elle a eu accès à la bibliothèque royale et a pu se former à de multiples disciplines au lieu de recevoir l’éducation réservée habituelle aux filles de son âge ce qui lui a permis de vivre de ses écrits. Après la mort de son mari, elle a écrit des poèmes racontant sa douleur. Grâce à l’Epistre Othea en 1400 et La cité des dames en 1405, elle devient la première femme à vivre de sa plume à une époque où aucune femme n’était entendue pour ses réflexions. 

Crédit photo: Wikipédia / Christine de Pizan écrivant dans sa chambre (1407)

Un peu à l’image de Christine de Pisan que son entourage aurait pu confiner aux travaux de l’aiguille comme toutes les femmes de son époque, Pénélope se bute aux impressions de son entourage qui ne comprend pas son choix de quitter sa vie parisienne confortable.

Le Voyage de Pénélope

Avec Marie Robert et Pénélope, on a tout autant envie d’exister. À une époque où l’on ne peut se permettre de voyager, le livre nous donne des ailes, philosophiquement parlant!

Une note de · Une note de · Une note de ·

J’ai aussi été marquée par la Grèce. Voici ma petite histoire ici. 🙂

 

Nous vous proposons

Du même auteur

Le voyage de Pénélope : Comment survivre à la crise de la trentaine