logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
CRÉDITS GAUCHE: JULIE LATOUR / DROITE: Julie Bernard

Kim Gingras et José Flores vous invitent à danser

La danse n’a jamais été aussi populaire et tendance. On pense aux émissions Révolution, Danser sa vie et Les dieux de la danse. On pense aussi à TikTok qui fait ravage auprès des jeunes. J’ai eu la chance de discuter avec 2 danseurs professionnels qui se démarquent afin de découvrir leurs parcours et les cours qu’ils proposent. J’ai profité de l’occasion pour leur demander des conseils pour les jeunes qui veulent faire carrière en danse.

Kim Gingras

Photo: studiobizz.tv

Kim Gingras baigne dans le monde de la danse depuis sa tendre enfance : ses grands-parents, ses parents et une de ses sœurs dansaient beaucoup, ce qui lui a donné la piqûre. À l’âge de 15 ans, elle a débuté des cours. Quelques années après sa formation et après avoir entamé une belle carrière au Québec, elle s’est fait remarquer à l’émission So You Think You Can Dance Canada, en 2009. Elle a longtemps fait partie des danseuses de l’entourage de Beyoncé et a aussi dansé avec Christina Aguilera, Justin Timberlake et Jennifer Lopez. Rien de moins. Elle qui a grandi en écoutant leurs chansons, de se retrouver sur scène avec eux était magique. Kim travaille également comme chorégraphe pour l’émission Chanteurs Masqués. 

Après avoir dansé avec les plus grands, une nouvelle aventure attend Kim, la websérie Parlons Danse

Parlons Danse est une émission web, un mélange de cours de danse et de talk-show. Je vais avoir le plaisir d’inviter des participants qui sortent de l’aventure Révolution 3 et de les inviter à enseigner un cours de danse en direct, pour tout le monde, pour tous les niveaux. Ce seront des cours pour tous ceux qui ont le goût d’expérimenter le jazz, le hip hop ou encore le ballroom, sans pression. Moi, à travers tout ça, je poserai des questions à ces participants, leur demanderai des trucs pour aider les gens à la maison, des anecdotes, ainsi que leurs rêves, leur cheminement et leur expérience à Révolution. Ce sera très dynamique! 

Les jeunes qui veulent se lancer en danse sont chanceux, car les ressources se sont multipliées par mille depuis quelques années, suite à la diffusion de toutes les émissions de télévision qui mettent l’emphase sur la danse. Il existe plusieurs tutoriels et programmes de mentorat. Moi, j’ai eu plusieurs mentors et j’en ai encore, car ça fait toute une différence. Si leur budget le permet, je leur suggère de suivre le plus de cours de danse possible et pas seulement dans le style qui les allume, mais aussi dans des styles qui leur plaisent moins, mais qui leur apporteront quelque chose. Si Broadway les intéresse, pourquoi ne pas jumeler ça avec un cours de jeu ou de chant? Il n’y a pas de manuels pour devenir danseur, il y a plusieurs cheminements pour le devenir.

Parlons Danse sera diffusée tous les samedis du 6 au 27 novembre sur StudioBizz.tv. 3AM seront les premiers invités! 

Consultez son site web pour prendre part à son aventure autour du monde, pour vivre l’expérience Kim Gingras et qui sait, peut-être pour prendre part à son programme de mentorat.

Vous pouvez aussi la suivre sur Instagram.

José Flores 

Photo: Julie Bernard

Le danseur, chorégraphe et co-fondateur de CORPUS Collective, José Flores, a un parcours différent, mais tout aussi intéressant. Diplômé de l’école de danse contemporaine de Montréal, il a participé à la deuxième saison de Révolution avec Corpus Collective, a fait partie de la distribution des spectacles Saturday Night Fever et Mamma Mia au théâtre Saint-Denis et a travaillé avec la compagnie Destins Croisé. On le retrouve présentement au sein de la compagnie de danse Bouge de là. Tout un parcours pour un jeune danseur!

C’est lors de son bal de finissants de secondaire 5 qu’il a eu le déclic de se lancer en danse. 

J’ai pris le lead sur la piste de danse et j’ai vraiment aimé l’énergie que j’ai ressentie. Je me suis ensuite questionné sur mes projets futurs et cela a pris beaucoup de temps, 3 ans, avant que je me décide de plonger dans la danse à temps plein. C’est la connexion avec mon corps qui m’a le plus allumé. 

Étudier en danse c’est du sérieux. Les jeunes ont souvent l’impression qu’ils sont bons en danse donc ils ont le goût de faire ça pour le reste de leurs jours. Certains peuvent être heureux en suivant 1 cours par semaine, mais pour en faire carrière, pour étudier en danse, c’est une expérience totalement différente. Ton entrainement est sérieux et tu dois découvrir ton corps et pousser ses limites. 

Je suggère aux jeunes de d’abord se questionner : est-ce que tu aimes danser parce que tu trouves ça l’fun ou si tu as réellement un intérêt plus fort qui fait que tu as le besoin de savoir comment bouger ton corps à un niveau professionnel, plus poussé? Les jeunes doivent aussi savoir qu’un danseur travaille tout le temps : chercher les opportunités qui sont quand même rares, toujours s’entrainer et se perfectionner, que l’on soit fatigué ou non. La compétition est féroce. Une fois diplômé, on n’a plus la structure de l’école et on doit foncer. Pour moi, ça a été un choc. Si danser est viscéral alors, oui, lancez-vous!

Il est possible de s’abonner aux cours en ligne de niveau intermédiaire de José Flores sur la plateforme Studiobizz.

CORPUS Collectivequ’il a co-fondée, offre également un programme pour danseurs semi-professionnels. C’est aussi une belle opportunité pour revoir de la technique. 

Pour suivre José, abonnez-vous à son compte Instagram.

Comme le chante si bien Stromae : alors on danse!

Nous vous proposons

Kim Gingras et José Flores vous invitent à danser