logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Crédit: Sophie Parrot

Je vous présente mon «top» secret!

Je me suis presque imaginée être Beyoncé alors que j’entreprenais la tournée du temps des fêtes de Pierre Lapointe, où j’étais invitée spéciale. Allais-je manquer de volume pendant les spectacles? Pour la voix, c’est arrivé, puisque j’ai souffert d’une laryngite, mais pour les cheveux? Manquer de volume, moi? Jamais! Sur des scènes mythiques du Québec, j’ai chanté avec mon chapeau de cowboy, puis l’enlevais pour chanter Dis-moi, dis-moi sans que mes cheveux n’aplatissent d’un poil sur mon coco.

Mon secret est «top»!

Mon secret? Il est top! C’est un volumateur confectionné par Carole et Joanne Taillefer, alias Les Jumelles. Je connaissais l’expertise de ces coiffeuses-stylistes et pros du remplacement capillaire depuis des années, mais n’avais jamais osé me faire faire un «dessus de tête» sur mesure. Attention, je ne parle pas ici de rallonges posées sur les côtés et derrière la tête comme on a l’habitude de voir. Le volumateur est une prothèse amovible pouvant être portée lors d’occasions spéciales ou au quotidien. Le concept est éprouvé: sur un léger filet sont greffés des milliers de cheveux humains, imitant à la perfection la couleur et la texture du cuir chevelu. Le volumateur est solidement fixé sur le dessus de la tête avec de petits peignes de métal invisibles.

Un volumateur, c’est le rêve pour quelqu’un qui désire avoir du volume au-dessus du coco plutôt que de n’avoir de l’épaisseur que sur la longueur. En tournée, il m’a permis de faire ma coiffure en quelques minutes seulement. Bien sûr, j’ai dû apprendre à fixer les petits clips de métal doucement, question de ne pas endommager mes cheveux fins et décolorés. Car avouons qu’un cheveu cassé au sommet de la tête est toujours plus apparent que celui derrière la tête.

Question couleur, j’aime le fait que Les Jumelles aient ajouté une teinte plus foncée à la repousse, ce qui donne un effet encore plus naturel à la prothèse capillaire. Je suis même parfois confondue en regardant mes photos de décembre: portais-je mon volumateur ou non? Si vous voulez faire l’exercice, un petit truc: mes cheveux naturels sont plus dégradés sur le devant.

Une révélation capillaire sur mesure

Quand elles prennent un volumateur déjà disponible en salon, Les Jumelles ajustent la taille de la pièce, la couleur et la coupe jusqu’à ce que les cheveux naturels et le volumateur soient complètement indissociables. Pour les personnes plus patientes, elles offrent aussi une option faite sur mesure, à la main (comptez de trois à quatre mois d’attente) et dont le résultat est, dit-on, absolument fabuleux.

Des entrepreneures québécoises primées à Paris

Les Jumelles sont témoins de toutes les émotions chez leur clientes. Des cris de joie (ça, c’est moi!) jusqu’aux larmes de soulagement quand les personnes souffrant de perte de cheveux sévère ou de calvitie en font l’expérience. En général, le premier commentaire est qu’elles auraient dû consulter bien avant. Certaines personnes sont si enchantées qu’elles adoptent la solution semi-permanente, qui consiste à fusionner le volumateur avec lequel elles pourront même dormir et se laver, à condition de faire une visite en salon une fois par mois pour une mise en plis fraîche et une nouvelle pose.

Carole et Joanne Taillefer, primées à la Société académique d’encouragement et d’éducation de Paris

Au cours de leur carrière, Carole et Joanne Taillefer ont souvent été recommandées par des dermatologues et des oncologues, et ont ainsi pu aider des milliers de personnes à retrouver une image positive d’elles-mêmes. Leur travail est le fruit d’années de recherche et leur expertise est reconnue à l’extérieur de nos frontières. Elles ont d’ailleurs été primées par la Société académique d’encouragement et d’éducation de Paris dans la catégorie «Art de thérapie capillaire» en octobre dernier. Une belle occasion de célébrer le travail accompli depuis les 40 dernières années!

Comme je suis sensible aux histoires de sœurs, je dois vous raconter que les jumelles ne sont pas seules. Elles sont accompagnées par leur grande sœur Linda, qui s’occupe de la comptabilité. Carole et Joanne ne se lassent pas d’être ensemble: elles sont aussi voisines, question de ne pas perdre la connexion! Pour ajouter à l’affaire, Félicia, la fille de Joanne, s’apprête à reprendre le flambeau de l’entreprise. Famille, quand tu nous tiens!

Pour en savoir plus sur les entrepreneures et sur le salon Les Jumelles ainsi que pour visionner des témoignages de clientes, visitez le site lesjumelles.com.

Du même auteur

Je vous présente mon «top» secret!