logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Marie-Mai explique pourquoi elle a quitté Productions J

Petite onde de choc dans le showbiz québécois: ce matin, on apprenait avec surprise que Marie-Mai ne renouvelait pas son contrat avec Productions J et que l’auteure-compositrice-interprète se cherchait activement une nouvelle compagnie de production qui gérera sa carrière et lancera son prochain album!

Dans le cadre de leurs Grands Midis à Rythme FM, Mitsou & Jean-Philippe ont passé l’heure du dîner avec Marie-Mai aujourd’hui et la belle s’est confiée sur ses projets, sa vie de nouvelle maman et sa carrière… Marie-Mai a d’ailleurs parlé en primeur (et en toute exclusivité puisqu’elle n’accordera pas d’autres entrevues sur le sujet) de sa séparation professionnelle avec Productions J au sympathique duo!

«Premièrement, je tiens juste à dire que Jean-Philippe et moi on se rencontre toujours dans des moments tournants de ma carrière et je te jure sur la tête de ma fille que ça, je ne savais pas que ça allait sortir aujourd’hui! Je ne savais pas que j’allais aborder ce sujet-là, donc tu es toujours sur ma route JP (rires). Ceci dit, oui j’ai quitté Productions J et ça s’est fait de façon très simple, car mon contrat était arrivé à échéance. J’ai décidé de ne pas renouveler. J’ai vécu un paquet d’affaires dans les dernières années qui m’ont appris beaucoup, qui m’ont appris sur moi, qui ont forgé mon caractère de femme et d’entrepreneure, et pour moi, c’est devenu très clair que je voulais reprendre le contrôle de ma carrière. Je voulais être au centre de ce que je fais. Ce n’est pas une décision que j’ai prise à la légère, ça n’a pas été facile, parce qu’avec Productions J, on a fait des choses énormes ensemble depuis que j’ai 18 ans… c’est un lien qui remonte à mon adolescence. Puis, ça n’enlève rien à Productions J; je n’oublierai jamais tout ce qu’on a fait ensemble et je n’aurais probablement pas réussi à faire tout ça si je n’avais pas été chez Productions J, donc je les remercie. Ceci dit, je me tourne vers l’avant, je vois ce qui s’en vient et je vois un paquet de beaux projets. Je vois l’opportunité de me redéfinir en tant qu’artiste et de trouver une équipe qui a la même vision que moi, qui veut aller au même endroit que moi, et je vois ça comme une renaissance dans ma carrière… même musicalement, ça va être ça aussi!»

Épingler

Dans l’article qui est sorti ce matin dans La Presse, on apprenait que Productions J «se repositionne pour se concentrer sur la production audiovisuelle et de spectacles, comme Occupation Double, Danser pour gagner à V» et Louis Noël mentionnait aussi que «dans le cadre de sa restructuration, Productions J délaisse progressivement ses activités, non rentables, dans le domaine de la gérance d’artistes du monde musical». Cette affirmation a fait sursauter bien des gens, puisque tous les projets de Marie-Mai connaissent le succès depuis plusieurs années déjà et qu’elle est l’une des artistes les plus prolifiques (et rentables) du Québec!

Jean-Philippe a alors demandé à la chanteuse la signification de cette déclaration:

«(Rires) Je ne sais pas, il faudrait leur demander. Moi, c’est sûr que je n’ai pas l’impression que ça me vise personnellement, dans le sens où je suis partie… Et puis, là j’apprends qu’il se passe une restructuration chez Productions J.»

Ce à quoi Mitsou a rétorqué: «Mais, tes projets à toi ont toujours été rentables..?! Tu ne les as pas mis dans le trou…»

«C’est sûr! Non, non, non (rires)! Tout a toujours été rentable!», a répondu Marie-Mai, tout en blaguant que c’est elle-même qui achetait ses robes dispendieuses (et que ce n’est pas Julie Snyder ou Productions J qui devaient débourser pour ses vêtements).

Puisque 100 chanceux ont eu la chance d’assister à l’émission (et de rencontrer la chanteuse), Marie-Mai en a profité pour leur faire un petit cadeau! Impatiente de faire entendre ses nouvelles chansons à ses fans, Marie-Mai a parlé de son nouvel album en préparation sur lequel elle planche depuis longtemps déjà et a même lu quelques lignes de sa nouvelle chanson Exister, qui devrait sortir à l’automne prochain.

«Avant que j’arrête
J’ai tourné la tête
Comme si c’était la dernière fois

Avant de me taire, de disparaître
J’ai laissé sur mon passage un peu de courage pour recommencer
Le pouvoir de se relever
Des mots gravés pour deux éternités
Voilà ce que je veux donner
Un message à jamais tracé
Ma façon d’exister.»

Épingler

Sur place, la petite Mila de Mitsou a pu poser avec Marie-Mai, tout comme avec les petits protégés de la coach de La Voix Junior, Zion-Luna, Camila et Leticia!

Épingler

Marie-Mai en quelques points

Au sujet de son amoureux David Laflèche: «Il a une façon de réconforter les gens. Dans sa job, il est directeur musical, c’est un chef: il fait le pont entre les musiciens, la production et il fait en sorte que tout fonctionne… Je me rends compte que dans notre vie de couple, c’est un peu ça aussi, quand je suis dans une situation où je suis plus insécure, ou que je traverse une période où ça brasse beaucoup, lui sa job, c’est de toujours me rappeler pourquoi je fais ça, pourquoi je suis là. Il est vraiment la main sur l’épaule et la caresse qui me rassure, toujours. En échange, moi, je lui amène beaucoup de spontanéité, de risque… moi, c’est quelque chose que j’ai en moi, j’aime ça prendre des risques et sortir de ma zone de confort, et l’un et l’autre, on se pousse là-dedans!»

«Je me suis juste empreinte de lui, de la façon dont il vivait sa vie, et j’avais besoin profondément de vivre autre chose que des spectacles, même si c’est ça qui me manque le plus en ce moment! J’avais besoin de grandir en tant que personne, mais je pense que la plus grande transition, et ce qui m’a transformée, pour vrai (ça peut avoir l’air super cliché), mais c’est la maternité. Je pense que je ne m’étais jamais sentie femme. Je me sentais une fille en contrôle et je faisais une panoplie de projets et c’était cool! Mais je ne me sentais pas sexy nécessairement, c’était mon caractère qui était sexy en bout de ligne. Mais depuis que je suis mère, depuis que j’ai vu mon corps changer, depuis que je vois ma fille grandir, je peux officiellement dire que je me sens femme. Et à 33 ans, il était temps (rires)!»

Au sujet de la maternité avec sa petite Gisèle: «Je suis très relaxe comme mère! Ça me surprend toujours parce que j’étais convaincue que j’allais être hyper parano sur tout. Finalement, je me fais confiance et je lui fais confiance. Gigi, c’est une petite fille hyper intelligente. Oui, je prends des risques, mais je la laisse aller à sa vitesse. Et je suis bien dans mon rôle de mère, vraiment.»

Au sujet de son prochain album: «J’ai envie de dire plus que jamais que je suis totalement inspirée! J’ai plus de la moitié de mon album d’écrit jusqu’à maintenant. Ça se passe merveilleusement bien. J’ai hâte de retourner sur scène, j’ai hâte de faire des spectacles et j’ai hâte de faire le tour du Québec, d’aller partout! Ça fait 4 ans depuis ma dernière tournée à travers le Québec, donc j’attends ce moment-là avec impatience. Je ne lâcherai jamais ma passion première, qui est la musique. Moi, je chante pour vous, et que j’aie un enfant, ça ne change rien. D’ailleurs, mon prochain album sortira à l’automne! Alors il faut garder les oreilles ouvertes!»

Étiquettes : , , ,

Du même auteur

Marie-Mai explique pourquoi elle a quitté Productions J