logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

La saison 2 de Féminin/Féminin arrive juste à temps pour la St-Valentin!

Alléluia! Dès le 14 février, la série à succès de Chloé Robichaud est de retour pour une deuxième saison sur ICI TOU.TV! Avec des épisodes plus longs, la nouvelle saison de Féminin/Féminin arrive juste à temps pour la St-Valentin.

Macha Limonchik, Sarah-Jeanne Labrosse, Noémie Yelle, Julianne Côté, Eve Duranceau, Marie-Evelyne Lessard, Alexa-Jeanne Dubé, Kimberly Laferrière, Eliane Gagnon, Emilie Leclerc-Côté et Catherine Brunet reprennent toutes leur rôle dans cette suite tant attendue. De nouveaux visages s’ajoutent à la distribution et la série est ponctuée de caméos (beaucoup trop courts!!!) qui feront assurément réagir: Evelyne Brochu, Bianca Gervais, Isabel Richer, Charline Labonté, BEYRIES, Manon Massé, Charles Lavoie et Frannie Holder de Dear Criminals.

Féminin/Féminin brosse le portrait réaliste de la vie quotidienne d’un groupe d’amies, toutes lesbiennes ou bisexuelles. Sans clichés, sans tabous, les épisodes de cette nouvelle saison portent sur des thèmes universels tels la peur de l’engagement, le désir de maternité, le fossé des générations et l’infidélité.

Épingler

Près de deux ans se sont écoulés et les personnages apparaissent tantôt changés, tantôt dans l’appréhension de nouvelles aventures. Léa (Noémie Yelle) vit pleinement son récent célibat et s’épanouit dans son nouveau travail, sur des plateaux de tournage. Une rencontre inattendue va cependant la confronter dans ses choix de vie!

«Léa va faire la rencontre de JP, qui était anciennement sa toute première blonde Justine… ça amène un gros questionnement chez elle: «Est-ce qu’elle peut être avec un gars? Qui était anciennement une blonde…?» Léa se cherche beaucoup. On voit dans la saison 2 qu’elle a changé de travail, elle n’est plus en couple, elle est toujours en recherche d’elle-même… elle a du mal à s’engager!», me confie Noémie. «Ça l’air que les Françaises aiment beaucoup mon personnage, alors je suis très fière de dire que je pogne vraiment en France (rires). La série a été tellement vue, c’est cool les répercussions!», ajoute la comédienne en riant alors que je lui demande si on lui parle souvent de son rôle dans la série.

Épingler

Sa binette vous dit quelque chose? On avait pu découvrir Zacharry-David Dufour dans la saison 1 de Je suis trans sur la chaîne Moi & Cie. Aujourd’hui âgé de 29 ans, Zach a connu sa toute première expérience de tournage en tant qu’acteur dans la saison 2 de Féminin/Féminin!

«On m’a approché pour la série via Facebook! Je ne pouvais pas refuser ça, c’était un rôle offert sur un plateau d’argent. Ce que j’aimais de la série, c’est que toutes les relations de couple, on pouvait les retrouver partout… autant chez les hétéros que les gais, c’était applicable pour tout le monde. Ça m’a plus rapproché de qui je suis, parce que je me rends compte que oui, je suis trans… mais, pendant longtemps, je ne voulais pas que personne le sache, pendant un bout je m’identifiais juste à ça et aujourd’hui, avec ce projet-là, je me rends compte que ça fait partie de moi, c’est tout. Ce qui est cool aussi, c’est qu’à la télévision ou dans les médias, on parle beaucoup des trans, mais des femmes trans. Les hommes trans, et ça je le sais pour le vivre beaucoup dans la communauté, on vit beaucoup ça plus low profile: les gars ne veulent pas s’afficher, et je comprends ça, car des journées parfois je voudrais revenir en arrière et être low profile. Je trouve ça bien qu’on ait pris un gars trans pour la série. Moi, avant que je fasse mon coming-out, je ne savais pas qu’une femme pouvait devenir un homme et j’aurais aimé qu’on me montre quelque chose comme ce que l’on a tourné dans Féminin/Féminin!», me dévoile Zach.

Épingler

Bien que la relation de Céline (Macha Limonchik) et Julie (Sarah-Jeanne Labrosse) soit de plus en plus sérieuse, Céline doute de leur chance de perdurer, vu leur grande différence d’âge.

«Elle trouve ça confrontant. Dans son coeur, elle se dit que la relation ne peut pas durer à cause de leur si grande différence d’âge. Ça l’insécurise parce qu’elle l’aime pour vrai Julie, mais elle se dit qu’à un moment ou un autre, elle va se rendre compte que leur couple n’a pas de bon sens, à cause de cet écart. En plus, Julie a une grosse bande d’amies qui sont plus jeunes, alors Céline est confrontée à toute cette jeunesse-là… Mon personnage n’est pas une fille rock ‘n’ roll qui veut avoir l’air cool, c’est vraiment une femme mature avec des envies. Elle a de l’argent, une belle maison et elle a le goût de faire des choses plus matures que faire la fête tout le temps! J’étais très contente de retrouver Sarah-Jeanne pour la saison 2. On s’entend très, très bien. Je l’aime beaucoup! Elle est brillante, amusante et on a bien du fun ensemble!», me confie Macha.

Depuis neuf ans, Macha est porte-parole pour GRIS-Montréal (un organisme à but non lucratif qui démystifie l’homosexualité et la bisexualité par la méthode du témoignage) et me racontait que son rôle dans la série était un beau cadeau de la vie: «Jouer une lesbienne dans une série lesbienne quand j’ai passé neuf ans de ma vie à être une alliée à la cause… c’est inespéré!»

Épingler

Sam (Marie-Evelyne Lessard) est en rémission, suite à son cancer du sein et envisage l’avenir avec plus de positivisme. Elle aimerait beaucoup fonder une famille avec son amoureuse Steph (Eve Duranceau), qui elle voit les choses sous un autre œil.

«Sam et Steph sont bien établies, elles avaient des projets de bébé dans leur vie et Sam chérissait depuis longtemps le souhait de porter un enfant. Elle vit un deuil parce qu’elles viennent ensemble de passer à travers son cancer et ses traitements… elle prend conscience que la vie est courte et donne un ultimatum à sa blonde puisqu’elle veut à tout prix avoir une famille. Ça brasse dans leur couple, les filles doivent se repositionner et Steph se demande si elle est faite pour être mère ou non!», me dévoile Marie-Evelyne.

Épingler

Noémie (Julianne Côté), célèbre ses 21 ans et s’installe enfin à Montréal définitivement. Elle fera la rencontre de la jeune Lara (Nicole Doummar), qui vit son homosexualité en secret face à sa famille, tout en étant une star des médias sociaux.

«Dans la saison 1, mon personnage découvrait son orientation et elle était confrontée à ses propres désirs et ce qu’elle voulait dans la vie. Cette année, elle déménage à Montréal et elle entretient une idylle avec sa meilleure amie (Catherine Brunet), qui est en couple avec un gars (Antoine Pilon) et vit des déceptions avec ce premier grand amour, fou et passionné. Elle va rencontrer Lara (Nicole Doummar) à la crèmerie et elle va ensuite vivre une belle amitié avec elle et peut-être plus… Lara, c’est un super beau personnage plein d’espoir, très lumineux, qui lui montre que ça peut juste être beau, simple et normal d’être qui l’on est», me confie Julianne.

Épingler

Eh oui! La méchante de la série Fugueuse, l’excellente Kimberly Laferrière, joue dans Féminin/Féminin. Le saviez-vous? Dans la saison 2, Alex (Alexa-Jeanne Dubé) et Anne (Kimberly Laferrière) sont rendues plus proches que jamais et cette nouvelle fusion fait peur à Alex. Les filles font la rencontre d’une jeune Française, Marion (Vanessa Gauvin-Brodeur), qui viendra mettre du piquant dans leur relation, tout en bouleversant l’équilibre de leur couple.

«C’est le personnage joué par Evelyne Brochu qui nous met la puce à l’oreille. En la voyant, les deux on est attirées par elle et ça nous donne l’idée d’aller explorer… on va donc inviter une troisième personne dans notre couple, une fille cool! Mais notre couple va être à l’épreuve!», me confie Kimberly.

Épingler

La nouvelle saison de Féminin/Féminin est une idée originale de Florence Gagnon et Chloé Robichaud, également à l’écriture et à la réalisation, et une production de Carolyne Boucher:

«L’univers de cette nouvelle saison de Féminin/Féminin est vivant, coloré, lumineux et multiple. Faite avec cœur, la série aborde avec sincérité et humour les petites et grandes situations du quotidien d’une douzaine de personnages s’identifiant à la communauté LGBT+. La série ne mise pas ainsi uniquement sur les questions d’identité sexuelle ou de genre. Sans prétention, Féminin/Féminin est une ode à la force des relations humaines, quelles qu’elles soient. J’ajouterais que Féminin/Féminin évoque la volonté de discuter et de montrer les nombreuses facettes du «féminin». Les interprétations de ce qu’est le « féminin » sont diverses et changeantes. Nous sommes à une époque où les femmes se réapproprient ce terme et le réinventent pour s’extraire des conventions. Le titre Féminin/Féminin exprime aussi bien entendu la relation entre deux personnes du même sexe qui peuvent être attirées l’une envers l’autre», conclut la réalisatrice.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

La saison 2 de Féminin/Féminin arrive juste à temps pour la St-Valentin!