logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Maxim Roy crée une ligne de bijoux dans l’espoir de faire la différence auprès des femmes

La confiance en soi ne se décrit pas vraiment, ça se sent. Ça se vit. C’est dans le non-dit. C’est la vibration de bien-être que l’on dégage. Que les autres perçoivent et ressentent. C’est l’habileté de laisser briller les autres sans se sentir amoindri. – Maxim Roy

Non, Maxim Roy ne se lance pas dans la confection de bijoux! Entre tournages à l’étranger et au Québec, la populaire comédienne a eu le bonheur de créer une collection avec l’entreprise de bijoux montréalaise Humanity afin d’amasser des sous pour l’organisme sans but lucratif Anorexie et boulimie Québec (ANEB). Et le résultat est, vous l’aurez bien deviné, superbe! Celle qui vient tout juste de terminer les tournages sur le plateau du prochain film de Denys ArcandTriomphe de l’argent, était hier soir du côté du cocktail bar le Mayfair à Montréal pour le lancement de la collection Maxim Roy par Humanity.

De générations en générations

Crédit photo: Éva Maude TC

Entièrement québécoise, l’entreprise de bijoux Humanity veut transmettre l’importance d’une estime de soi forte aux femmes​, comme l’on transmet un bijou de générations en générations.​ ​C’est pourquoi Humanity a choisi ​trois​ ambassadrices de générations distinctes, Andréanne Marquis, Catherine Brunet ​(on a pu découvrir leurs collections plus tôt cette année) et Maxim Roy, afin de créer ​trois collections de bijoux à leur image, dans l’espoir de faire la différence auprès des femmes!

«Je suis quelqu’un qui a beaucoup souffert d’un manque d’estime de soi! Je sais que ça ne paraît pas, qu’on ne pourrait pas s’imaginer ça lorsqu’on me regarde, mais c’est vrai. Et j’ai eu des troubles alimentaires… en fait, je ne savais pas que je souffrais de troubles alimentaires, mais c’est quand que tu commences à en parler que tu réalises que c’est ça que tu as. C’est vraiment ça! J’ai été capable d’identifier que c’était un réel problème que j’avais. Je trouve qu’on est dans une société qui est tellement… t’sais, il y a une explosion en ce moment par rapport aux femmes, il y a quelque chose qui se passe qui est vraiment beau! C’est comme si on revivait les années 1970 et qu’on brûlait nos brassières! Mais je trouve qu’on est dans une société qui est extrêmement exigeante et qu’on est revenus un peu à la femme-objet, à une hypersexualisation de la femme et des jeunes filles. Et les réseaux sociaux n’aident vraiment pas! Autant il y a du positif qui peut découler des réseaux sociaux, autant on assiste à des trucs horribles au jour le jour. En vieillissant, je m’aperçois que ça me touche de voir comment on se traite ensemble, comment c’est souvent très subtil de dire à une amie: «Hey! T’as maigri! T’es ben belle!» C’est un message qui est extrêmement dangereux, surtout s’il y a des petites personnes à côté qui entendent ça… le cerveau enregistre et retient «quand tu maigris, t’es belle». Pourquoi on focuse tant sur ce qu’on a l’air? C’est tellement présent, à tous les jours…. c’est pire avec le temps, on dirait, pourtant on devrait évoluer, mais non! Je suis très sensible à ces choses-là», me confie Maxim.

La collection d’hiver Maxim Roy est maintenant disponible en ligne, mais aussi en magasin. Des bijoux féminins, distincts et élégants, à l’image de la comédienne. On y retrouve notamment une bague en bronze avec une pierre d’eau douce, un choker en suède, de petites boucles d’oreilles de bronze et perle sur clou en acier, des colliers et pendentifs, des bracelets en suède, et encore plus!

«Ce projet a été super tripant à réaliser! Ce qui est important aussi pour moi, c’est d’encourager ce qui est «made in Québec»! C’est primordial, acheter local! Au début, j’ai hésité une seconde parce que c’était une petite entreprise, mais quand j’ai rencontré Valérie Arseneault, ça a tout de suite cliqué! C’est vraiment une belle histoire: c’est un jeune couple, ils ont deux jeunes enfants adorables, elle fait tout elle-même, elle travaille fort, elle a une belle idéologie aussi derrière tout ça. Tout de suite, on se textait, je lui envoyais des photos de ce que j’aimais… Ça a été le fun de faire ça avec elle! Je ne voulais pas me lancer dans la confection de bijoux, pentoute là (rires)! J’aimais l’idée de travailler en collaboration avec quelqu’un afin de créer quelque chose que je pourrais porter par la suite. Je suis quelqu’un qui ne porte pas beaucoup de bijoux, mais ceux que je porte, je les porte tout le temps. Je ne les enlève jamais. Je dors avec! Alors, je voulais des bijoux qui se portaient facilement et qu’on n’était pas obligés d’enlever quand on se couche le soir. C’est sûr qu’il y a des morceaux que tu vas enlever là… mais la plupart, tu peux les garder.»

10% des profits des bijoux de la collection Maxim Roy seront remis à ANEB, une organisation venant en aide aux personnes atteintes d’un trouble alimentaire.

«J’ai été marraine pour ANEB, il y a deux ans. La cause me touche parce que je vois de plus en plus de gens autour de moi souffrir de ce problème et je trouve ça important d’en parler, d’éduquer les gens… En tant que personnalité publique, je me sens interpellée et responsable envers les jeunes filles surtout. Je suivais déjà Humanity sur les réseaux sociaux, car je trouvais vraiment beau ce qu’ils faisaient et qu’ils décident de remettre 10% des profits à ANEB, c’est super! Josée Champagne, la directrice générale d’ANEB, est justement ici ce soir! C’est hallucinant tout ce qu’elle fait, elle travaille tellement fort! Elle est une grande sensible et elle est très reconnaissante, donc ça a été facile pour moi d’accepter.»

Faites le plein de Maxim Roy puisque dès janvier, la belle s’envolera vers l’Irlande (chanceuuuuuuuuuuse!) pour le tournage d’un nouveau film! J’ai hâte d’en savoir plus!

«Si la collection de bijoux voyage aux quatre coins du monde à cause de mes fans qui viennent d’un peu partout, tant mieux. Mais je ne fais pas ça pour ça, je fais ça pour ouvrir le dialogue. C’est important de ne pas oublier LA raison pourquoi on a fait cette collection: l’estime de soi et la femme!», conclut Maxim.

Thumbs up!

Crédit photo: Karine Paradis
Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Maxim Roy crée une ligne de bijoux dans l’espoir de faire la différence auprès des femmes