logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Moi? Sur un CA? Pourquoi pas!

Non madame! Les conseils d’administration ne sont plus réservés qu’aux hommes à cravate de 60 ans et plus. Pourtant, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi votre chum ou votre collègue masculin risquait plus de se faire offrir un siège sur l’un d’entre eux?   

Encore aujourd’hui, au Canada, 40% des sociétés cotées en bourse n’ont aucune femme dans leur conseil d’administration. On peut donc affirmer que le plafond de verre est visible à l’oeil nu et qu’il a besoin d’une bonne découpe, sinon d’un bris de verre! Mais qu’est-ce qui explique que même quand les femmes accèdent à des postes décisionnels importants, elles ne sont pas automatiquement invitées à siéger au CA?

Mais comment ouvrir la porte de ces boys clubs?

J’ai voulu rencontrer Emmanuelle Létourneau, avocate et présidente de Létourneau gouvernance entreprenante, qui se spécialise en service de conseil en gouvernance. Emmanuelle et moi nous sommes rencontrées au Gala Les Talentueuses de l’Association des femmes en finance du Québec. Pendant mon animation, j’ai mentionné que j’étais en affaires avec mon conjoint depuis plus de 20 ans et qu’il avait eu des demandes de siéger sur des conseils d’administration, mais pas moi. En fait, je venais d’être invitée pour la première fois à siéger au conseil d’administration du Centre des auteurs dramatiques et je voulais arriver fin prête. Emmanuelle m’a proposé de me faire un peu de coaching en la matière, ce qui m’a donné l’idée de faire aussi un balado avec elle.

Bonne écoute!

Les administrateurs ne dorment plus au gaz comme cela a déjà été le cas puisque l’actualité est de plus en plus marquée par des problèmes de gouvernance dans les conseils d’administration. La semaine dernière, on apprenait que plusieurs administrateurs de la Fondation du Dr. Julien avaient démissionné. La Presse a rapporté des problèmes de gestion de cette organisation. Même si les administrateurs démissionnaires n’ont pas expliqué publiquement la raison de leur démission, on peut imaginer qu’il y a un lien entre les deux. À la fin de l’année dernière, c’est le rappeur Webster qui démissionnait du conseil d’administration du Diamant, la salle de théâtre de Robert Lepage, en guise de protestation contre la représentativité des artistes noirs dans la pièce SLAV. La gouvernance devient un sujet d’intérêt de société. C’est pourquoi j’ai envie de la démystifier avec vous grâce à Emmanuelle.

Dans un prochain balado, Emmanuelle vous expliquera où et comment poser sa candidature dans un conseil d’administration. En attendant, dites-nous si vous avez des questions sur le sujet. Nous tenterons d’y répondre lors de notre prochain entretien.

Nous vous proposons

Moi? Sur un CA? Pourquoi pas!