logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Shutterstock

Pour en finir avec la culpabilité

Êtes-vous vraiment coupable ou vous sentez-vous coupable?

Il y a une grande différence entre être coupable, car vous avez posé un « mauvais » geste de façon délibérée, et se sentir coupable, car vous avez posé un geste ou dit une parole sans « mauvaises » intentions, mais qui aurait été mal reçu.

Vous avez le droit et vous avez raison de vous sentir coupable si vous avez délibérément choisi de blesser quelqu’un, de lui nuire, ou de vous venger.

Si tel est le cas, pardonnez-vous tout de suite, demandez pardon à l’autre en pensée, et libérez-vous maintenant!

Par contre, si vous n’étiez pas mal intentionné, que vous avez simplement oublié, que vous n’avez rien fait pour délibérément blesser quelqu’un ou briser quelque chose, alors vous n’êtes pas coupable.

C’est une nuance importante. Aujourd’hui, on se sent coupable de tout et de rien, et cette culpabilité nous cause beaucoup de stress et d’anxiété.

De plus, lorsqu’on entretient des pensées de culpabilités, pour les bonnes ou les mauvaises raisons; l’inconscient a tendance à nous le faire payer par toutes sortes de petits désagréments, d’accidents ou de « malchances ».

Heureusement, en étant conscient, il est facile de remédier à la situation, de revenir rapidement au centre.

Lorsque la culpabilité vous frappe, demandez-vous tout de suite si vous avez fait ce geste ou dit quelque chose dans le but de blesser ou de nuire à qui ou quoi que ce soit.

Posez-vous la question tout de suite dès que vous vous sentez coupable, dès que vous vous sentez « mal ».

Prenez conscience que vous ne pouvez pas être toujours responsable de la réaction des autres autour de vous. Vous ne pouvez pas être responsable de leurs perceptions.

Dès que la culpabilité embarque, peu importe la situation, demandez-vous si vous avez fait « exprès ».

La plupart du temps, la réponse sera non, parce qu’au fond vous n’aviez aucune mauvaise intention.

P.S.: Si vous avez envie d’aller plus loin et de créer des libérations, de reprendre confiance, de travailler avec des intentions, je vous suggère le voyage chamanique Confiance – Intentions – Expansion!  Excellent pour vous remettre d’aplomb. 🙂

Du même auteur

Pour en finir avec la culpabilité