logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Photo: Yerlin Matu

Mon vieux chat maigrit. C’est grave docteur?

Nos chats vivent de plus en plus longtemps. En établissement vétérinaire, on voit assez régulièrement des chats âgés de 20 ans et plus. Plusieurs ont encore une belle qualité de vie et des humains extraordinaires qui en prennent grand soin en étant attentifs à leurs besoins.

Un des constats qui inquiète souvent les humains de chats âgés est la perte de poids.   Plusieurs se demandent si c’est normal chez le chat gériatrique. C’est souvent d’autant plus marqué qu’une grande majorité de nos chats domestiques adultes sont obèses, parce que trop sédentaires et surnourris.

Les reins du chat

Si votre chat âgé a perdu beaucoup de poids, il faut s’en inquiéter. La perte de poids est souvent liée à diverses maladies. Parmi les plus fréquentes, il y a l’insuffisance rénale, une maladie dégénérative des reins qui ne jouent plus adéquatement leurs rôles d’organes filtres et de récupérateur d’eau. Les symptômes les plus fréquents qui sont associés à l’insuffisance rénale sont : boire plus et uriner davantage. Cette maladie s’accompagne souvent de problème d’hypertension puisque les reins ont un rôle à jouer dans la régulation de la pression sanguine.  Comme chez l’humain, l’insuffisance rénale ne se guérit pas, mais on peut en ralentir l’évolution et prolonger la qualité de vie du chat avec divers traitements (chez l’humain, on peut faire des greffes de reins pour guérir le patient ce qui n’est pas fait chez le chat, à ma connaissance, au Canada).

La thryroïde et la perte de poids

L’hyperthyroïdie est aussi une maladie très fréquente et qui cause une perte de poids chez le chat.  Sous l’effet d’une augmentation déséquilibrée d’hormones produites par le thyroïde, le métabolisme devient alors trop actif.  Le chat perd du poids, même s’il mange beaucoup. Des problèmes cardiaques peuvent aussi se développer avec cette maladie qui se contrôle bien par divers traitements qui vont d’une diète spéciale à des médicaments, ou à un traitement à l’iode radioactif qui contrôle alors définitivement la maladie. Le traitement dépendra de l’état du patient, de la volonté des propriétaires à donner ou non des médicaments chaque jour, de la coopération du patient, etc.

Les chats peuvent aussi souffrir de diabète

Le diabète n’est pas une maladie réservée aux humains. Plus fréquent chez les animaux qui ont souffert d’obésité, on rencontre fréquemment cette maladie chez les animaux âgés. Les propriétaires rapportent alors que l’animal boit plus, urine davantage et perd du poids malgré qu’il mange beaucoup.  Une diète spéciale aidant à contrôler la glycémie et des injections régulières d’insuline peuvent alors contrôler le taux de sucre du patient. Chez le chat, lorsque le diabète est traité rapidement, des rémissions sont possibles. Il arrive en effet que les cellules du pancréas, après avoir été aidées par l’insuline injectable, se remettent à fonctionner d’elles-mêmes.

L’arthrose

L’arthrose est une maladie douloureuse. Le chat qui en souffre bouge alors moins, ce qui provoque une fonte musculaire. Plusieurs traitements et méthodes allant des anti-inflammatoires non stéroïdiens à l’acupuncture en passant par l’ostéopathie peuvent soulager le chat et l’aider ainsi à rester actif. En bougeant plus, le chat entretient sa masse musculaire.

Chez le chat qui prend de l’âge, on cherche surtout à lui conserver sa qualité de vie et donc à détecter les maladies avant qu’elles n’affectent trop sa santé. Pour un chat gériatrique, des examens vétérinaires bisannuels sont donc recommandés. Des analyses sanguines, des prises de pression (avec des brassards ajustés à la grandeur des petites pattes des chats) et des analyses urinaires peuvent être indiquées pour détecter le plus précocement possible diverses maladies.

S’il est vrai que la perte de poids notable chez le chat peut présager d’une maladie, il est vrai aussi que ce sont très souvent des maladies que les vétérinaires connaissent bien et pour lesquelles il existe des solutions. La médecine gériatrique a tellement évolué et sert très bien les intérêts de nos petits patients félins.  On leur souhaite de vivre longtemps, heureux et … confortables!

Du même auteur

Mon vieux chat maigrit. C’est grave docteur?