logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

L’art du regifting respectueux

Votre beau-frère a déjà confié à votre chum qu’ils l’ont fait avec les balles de golf. Vous êtes certaine que votre voisine l’a fait avec la chandelle. Et vous, qui vous sentez toujours coupable de tout ou presque, vous vous demandez si vous pouvez le faire avec la bouteille de vin…

Avec les soucis grandissants pour la surconsommation et l’environnement, combinés à la situation économique de plusieurs, c’est de plus en plus tentant de passer un cadeau au suivant. « Regifter » au lieu d’accumuler, peut se faire, dans certaines circonstances.

LES CONDITIONS À RESPECTER

  • Vous devez être absolument certaine que celui qui recevra ce cadeau transféré va l’aimer, l’apprécier ou l’utiliser. Ce cadeau doit être selon ses goûts.
  • Le cadeau doit être neuf, non utilisé, non périmé et encore disponible en magasin. Il ne doit pas dater de quelques années. S’il ne lui plait pas, le receveur devrait pouvoir le retourner en magasin sans qu’on lui dise qu’on ne tient plus ce modèle.
  • Le contenant original, la garantie et le manuel d’instructions doivent être intacts.
  • L’emballage, le chou et/ou le sac ainsi que la carte doivent être remplacés. Psst…

Une membre de ma famille m’a déjà offert un cadeau, et ce n’était pas mon nom sur le sac. Puisque le cadeau m’a plu, je lui ai donné le bénéfice du doute et me suis dit qu’elle avait recyclé le sac. Vaut mieux préserver les relations que les présents.

  • Il n’y a jamais une bonne occasion de transférer un cadeau qui a été fait exclusivement pour vous. L’autre, même s’il n’a pas réussi à vous satisfaire, a investi du temps et des sous pour vous plaire. Même si vous ne l’aimez pas, privilégiez votre relation. Conservez l’item.
  • Les objets faisant partie du patrimoine familial sont rarement transférables à l’extérieur de la famille. Si on vous l’a offert et que pour quelque raison vous souhaitez le passer au suivant, informez-vous du protocole à celui qui vous l’a donné.
  • Plus que toutes les autres conditions mentionnées ci-haut, il ne doit pas y avoir aucune chance que le donneur original soit à la recherche de son cadeau chez vous ou qu’il le reconnaisse dans l’environnement du suivant. Plus il y a de synergies entre celui qui vous l’a offert et celui à qui vous offrez, plus les chances que votre transfert soit découvert sont élevées. Une grande distance entre les deux, c’est mieux.
  • Puis, pour des raisons évidentes, ne pratiquez pas le « regifting » devant vos enfants. Vous ne savez jamais ce qui pourrait sortir de leurs bouches quand ils reconnaitront le cadeau que vous avez reçu de votre patron, maintenant offert de vos mains à votre hôtesse.

Le principe de base de « passer un cadeau au suivant » ne devrait pas être : « mon débarras pourrait être son trésor ». Il y a de fortes chances que si le cadeau ne vous plait pas, qu’il ne lui plaira pas plus. En offrant pour vous débarrasser sans valider l’intérêt de l’autre pour votre objet, vous pourriez blesser et même rompre des liens. Faites attention à ces futures tensions, résistez à la tentation.

LES MEILLEURS OBJETS POUR REGIFTER

  • La bouteille de vin
  • La boite de chocolats
  • Un livre
  • Des chandelles ainsi que des décos de table saisonnières
  • Une plante
  • Les cartes cadeaux
  • Des condiments comme des huiles fines et vinaigres aromatisés
  • Les objets que vous avez reçus en double
  • Le regifting peut aussi se pratiquer dans les anniversaires d’enfants. Mais encore ici, prudence, vous ne savez jamais ce que diront vos tout-petits.

D’AUTRES OPTIONS POUR LES CADEAUX QUE VOUS N’AIMEZ PAS

  • Offrez-les à un service communautaire ou à un organisme de charité.
  • Organisez un « regifting party » ? Débutez 2019 en vous débarrassant des gugusses reçus qui ne vous plaisent plus. Pas d’emballage requis, juste vos amis et leurs cadeaux non chéris.
  • Vendez-le sur un site de petites annonces.
  • Offrez-le avec transparence sans papier, ni ruban, à quelqu’un qui vous savez l’appréciera.

« Je sais combien tu aimes essayer divers types de thés. J’ai reçu cette collection d’hiver lors de notre échange de cadeaux au bureau. J’ai pensé que tu aimerais ce coffret. Je n’y tiens pas, alors je te l’offre. »

PAS CERTAINE QUE C’EST UNE BONNE IDÉE DE « REGIFTER » ?

Si vous craignez que le receveur se doute de ce transfert de cadeau, ne le faites pas.

Si vous craignez de blesser celui qui vous l’a offert, surtout si c’est belle-maman, et qu’elle se mettra à sa quête dans votre décor, gardez précieusement ce présent. Sortez le la prochaine fois qu’elle rendra visite. Vous aurez peut-être un objet chez vous qui ne vous plait pas mais continuerez de plaire à votre belle-mère. 😉

Du même auteur

L’art du regifting respectueux