logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Cellulaire en allaitant, un danger pour les bébés?

Le Dr Chicoine a fait une sortie médiatique qui a surpris plusieurs mamans dans les derniers jours. En bref, il affirme que le phénomène des mères qui allaitent en regardant leur cellulaire est un véritable fléau. Il avance même que cela serait associé à des problèmes de comportement chez les jeunes enfants. La réaction sur les médias sociaux a été plutôt vive chez certains parents; « On accuse encore les mères, on n’est jamais loin de Freud » ou encore « C’est ça, comment faire vivre encore plus de culpabilité aux mères. »

Bon, bon, bon. Alors qu’en est-il? Avez-vous scrappé votre bébé parce que vous avez regardé votre cellulaire lors d’une tétée groupée? La doctorante en périnatalité que je suis a envie de vous dire «Non. Respirez, tout va bien.»

Tout d’abord, est-ce vrai?

Est-ce qu’il y a un lien entre l’utilisation du téléphone intelligent des parents et l’augmentation de problèmes de comportements chez les enfants? La réponse est oui. Plus précisément, c’est probablement sur les études de la Dre Jenny Radesky que le Dr Chicoine s’est basé pour avancer cette affirmation à la radio. C’est entre autres dans l’une de ses études parue en 2018 que les conclusions stipulent que les problèmes de comportements étaient davantage liés à l’utilisation excessive de la mère comparativement au père. Le mot clé ici, c’est «excessive» et c’est là que les propos du Dr Chicoine manquent un peu de nuance. Du moins, ce n’est certainement pas la majorité des mères qui correspondent à ce profil.

On ne parle pas ici de regarder son téléphone quelques minutes ici et là, mais plutôt d’une dépendance littéralement. C’est-à-dire une incapacité à résister au fait de regarder ses messages, de toujours penser aux appels ou SMS que l’on a reçus ou tout simplement une impression que l’utilisation du téléphone est majeure.  La chercheure parle d’ailleurs de «technoference» pour désigner les moments où le parent, capté par son téléphone, n’est pas suffisamment alerte au message de son enfant.

Précisons d’ailleurs que la chercheure avance l’hypothèse que les résultats concernant l’utilisation de la mère peuvent peut-être s’expliquer par le fait que ces mères avaient moins d’occupations professionnelles et donc qu’elles étaient davantage présentes à la maison. Bref, c’est probablement davantage une question de «ratio» de temps passé avec l’enfant et non concernant le rôle de la mère en soi.

Et alors…

Revenons à votre allaitement. Tout est une question d’équilibre. Il est irréaliste de croire que vous allez passer toutes vos périodes d’allaitement à regarder votre bébé dans ses yeux en clignant à peine. Nul besoin de vous mettre à lire Nietzsche en pensant que cela serait mieux. Par contre, ce qu’il faut retenir de cette affirmation-choc, c’est que votre bébé existe. C’est un humain. Il se nourrit de votre regard, il apprend à se connaître et à se découvrir à travers les personnes importantes qui l’entourent. Il a besoin de vous, tout comme il a besoin de votre attention pour favoriser son besoin d’entrer en lien et de communiquer. De la même façon que vous ne passeriez pas tout votre temps à regarder votre téléphone en tête à tête avec votre amoureux, c’est la même chose pour vos périodes avec vos bébés. 

Encore une fois, il faut relativiser. Si vous profitez de ces moments pour faire un tour sur Facebook, lire vos courriels ou régler quelques dossiers (allô les mamantrepreneures!), mais que la majorité du temps vous êtes sensibles et attentives aux besoins de votre bébé, c’est bien différent du parent qui serait continuellement sur son téléphone en ignorant régulièrement les signaux de son enfant.

Ça vous interpelle?

Il est vrai que pour certaines personnes le téléphone peut absorber l’attention davantage qu’un livre par exemple. Cela vous coupe donc de votre entourage. Oui, c’est à réfléchir pour votre rôle de parent, mais si votre utilisation est excessive, les désavantages peuvent être beaucoup plus larges que ça; votre santé mentale, votre couple, vos amitiés, etc. Si vous désirez diminuer votre utilisation, voici trois petits trucs pour commencer :

  • Prenez conscience de votre utilisation : Certaines applications peuvent d’ailleurs vous résumer le temps passé sur votre téléphone. Vous serez peut-être surprise!
  • Trouvez des façons « physiques » de remplacer vos applications 
  • Désactivez les notifications 

Alors le mot d’ordre est «équilibre» et non «conclusions hâtives» ou «généralisation». Bon allaitement!

Source : McDaniel, B. T. & Radesky, J. S. Technoference: parent distraction with technology and associations with child behavior problems. Child Dev. 89, 100–109 (2018).

Cellulaire en allaitant, un danger pour les bébés?