logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

5 conseils pour perdre patience moins souvent

Comme parent, notre patience peut être mise à l’épreuve plusieurs fois par jour. Notre travail commence bien avant d’arriver au bureau et ne s’arrête pas au moment de le quitter. Au retour à la maison, il y a les enfants, la préparation du souper, les devoirs, les activités, la routine du dodo, le nettoyage de la cuisine, la vaisselle, etc.
Ce moment de la journée est souvent ponctué de demandes incessantes, de conflits, d’impatience et parfois même de crises et d’opposition. Ce n’est pas toujours facile comme parent de garder son calme dans des situations semblables.

Vous perdez patience d’une à deux fois semaine, c’est dans la moyenne. Vous perdez patience à tous les jours et plusieurs fois par jour : il est urgent de lire cet article et de mettre en pratique les conseils suivants pour vivre plus de calme et d’harmonie dans votre famille.

En effet, certaines personnes sont plus nerveuses que d’autres et perdent patience plus rapidement. Cependant, il ne faut pas croire qu’il est impossible de changer cette habitude néfaste pour vous et votre famille. Un parent qui s’agite va automatiquement générer un stress supplémentaire autour de lui et la tension environnante va monter d’un cran, donc rien pour calmer les enfants.

Il faut comprendre que lorsque vous vous énervez, c’est parce que vos émotions ont pris le dessus sur vous et elles deviennent maintenant les maîtresses de la situation. Il faut éviter que vos émotions dictent vos actions et vos décisions.

Voici comment rester maître de la situation.

1- RESPIREZ

Au moment précis où vous sentez que la pression monte, inspirez un bon coup par le nez et ayez le courage d’identifier ce qui se passe à l’intérieur de vous (je suis en colère, je vais exploser…). Laissez la vague d’émotions s’apaiser et passer. À cette étape, il n’est pas le temps de se lancer dans une action ou une prise de décision quelconque, sauf quitter la pièce, si nécessaire. Ici on vient arrêter le mode action-réaction, c’est le mode qui est souvent en place avec nos enfants et qui rend la situation encore pire. Une fois que vous avez retrouvez votre calme, vous aurez la clarté pour agir et décider de la meilleure solution pour cette situation.

2- DORMEZ BIEN

Prenez le temps de bien dormir. Nous savons tous que le manque de sommeil de nos enfants à une répercussion sur leur caractère, c’est la même chose pour nous. Prenez un temps de repos en même temps que vos enfants, plutôt que vous dépêcher à ranger la maison, faire la vaisselle et plier le linge. Allez au lit avant 22h00. Arrêtez-vous et reposez-vous quand votre corps vous le demande.

3- PRENEZ DU TEMPS POUR VOUS

Il est essentiel de prendre du temps pour soi entre le « métro, boulot, marmots, dodo ». Ne jamais le faire est le meilleur moyen pour sortir de ses gonds à la moindre demande. Vous n’êtes pas obligé de prendre une heure et de dépenser une fortune. Commencez par quelques minutes par jour à écouter de la musique, à lire, à méditer, à prendre une marche, à faire un peu de stretching entre deux tâches. Tous les moyens sont bons pour montrer à votre mental que vous voulez prendre du temps pour vous dans le but de rester calme et patient avec vos enfants.

4- FAITES ATTENTION À VOTRE ALIMENTATION

Il est parfois tentant de prendre des stimulants pour nous aider à passer au travers nos journées surchargées. Il faut savoir que les aliments sucrés ou trop salés stimulent le système nerveux, tout comme le café, le thé, l’alcool et les boissons énergétiques. Ingérer ces aliments ou ces boissons ne font que stimuler. Buvez de l’eau, mangez des fruits et des légumes. Ces gestes alimentaires contribueront à relâcher la pression et vous serez plus apte à contrôler vos émotions dans les moments difficiles.

5- LÂCHEZ PRISE

Notre plus gros problème comme parent, c’est que nous voulons que tout soit parfait. Une maison bien ordonnée, des repas santé, une carrière bien établie, des enfants qui réussissent bien dans la vie, une vie de couple accomplie… Il faut juste comprendre que tous ces normes de performance demandent beaucoup d’énergie et mettent de la pression sur toute la famille. Arrêtons de vouloir la perfection, de toute façon, elle est un leurre. Il faut juste se poser les questions suivantes avant d’agir: Est-ce vraiment nécessaire, ce que je fais présentement? Est-ce la priorité, en ce moment? Est-ce si grave si…? En quoi c’est important pour moi que…? Ces questions permettent de mettre nos priorités au premier plan, de lâcher prise et de diminuer la pression qui nous fait exploser avec nos enfants.

Mettez-vous au premier plan. Un peu comme dans l’avion, si nous avons une situation d’urgence, il est recommandé de porter en premier notre masque d’oxygène avant de mettre celui de nos enfants. Bien certainement, comme tout changement, il faudra bien sûr de la volonté et du travail. Certaines personnes auront besoin de travailler aussi d’autres aspects que ceux nommés dans cet article pour arriver à mieux se maîtriser, mais vous verrez que cela finira par porter ses fruits dans votre famille.

À lire aussi : Arrêter de crier après les enfants un élastique à la fois

Nous vous proposons

Du même auteur

5 conseils pour perdre patience moins souvent