logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Marrakech en famille

Les coups de foudre arrivent habituellement lorsque l’on ne s’y attend pas. C’est définitivement ce que j’ai vécu à la fin de l’année alors que mon mari avait planifié un voyage à Marrakech avec la famille. J’avoue qu’au départ, j’ai accepté plus pour lui faire plaisir. Il aime visiter les villes, même quand la saison n’est pas idéale (à Marrakech, en décembre, le thermomètre peut descendre jusqu’à 4 degrés la nuit et monter à 24 l’après-midi au soleil).

Épingler

J’étais curieuse de découvrir ce pays, certes, mais aussi un peu craintive. Malheureusement, six jours avant notre départ, deux aventurières scandinaves ont été trouvées assassinées dans les montagnes de l’Atlas. Mes filles se relançaient la nouvelle par texto de groupe. Nous leur avons répondu que dans ce cas, nous pourrions aussi ne plus jamais aller à New York et la discussion s’est arrêtée là. Dans un tout autre ordre d’idées, une amie me parlait de la «tourista du Maroc» qui est semble-t-il bien pire que celle du Mexique. Allez hop! Je suis allée chercher les médicaments nécessaires à la santé de tous. Une autre me disait que les femmes se faisaient siffler ou même taper sur une fesse dans la rue et qu’il fallait bien se couvrir les épaules et porter du long «jusqu’aux genoux minimum». Nous avons débattu du contenu de notre valise avant le départ. Reste que notre curiosité était aussi grande que notre fébrilité… Même si Marrakech est l’une des destinations voyage les plus prisées du monde actuellement, est-ce que mes filles allaient apprécier le dépaysement? De plus, l’une d’entre elles souffre d’allergies alimentaires (toutes les noix et le soya). En tant que maman, serais-je capable de gérer la situation de notre premier voyage en sol nord-africain?

Épingler

La réponse est oui, oui et oui! Oui pour la bouffe, aucun problème. Le personnel des restaurants est attentif aux demandes spécifiques. Et pour le reste? Eh bien laissez-moi vous rassurer, personne n’a eu la tourista, aucune d’entre nous ne s’est fait siffler ni prendre une fesse dans la rue. Bien au contraire, les marocains sont d’une gentillesse et d’une politesse exemplaires. En fait, j’y ai vécu tout un coup de foudre et cela, dès que j’y ai déposé le pied.

Aéroport de Marrakech

L’aéroport est d’une beauté architecturale surprenante et la suite n’allait pas cesser de m’épater. De gauche à droite, de haut en bas, dès que l’on jette le regard dans une quelconque direction, l’art est présent. Autant dans la nature avec les orangers, les palmiers, les fleurs que dans l’œuvre humaine. La beauté du Maroc éveille l’âme. C’est comme s’il y avait de la dentelle partout. Sur les murs, le bois, les tapis… Il y a toujours quelques chose pour égayer le regard, même quand tu ne t’y attend pas. Souvent, j’ai eu envie de me pincer. Jamais je n’ai eu envie d’ouvrir mon fil Instagram. Ce que j’avais devant moi était bien plus inspirant. Je ne voulais pas manquer une seconde et j’ai vraiment, mais vraiment décroché…

Épingler

Culturellement, le Maroc a les racines en Afrique, mais les branches en Europe. Je sais aujourd’hui que j’aurais besoin de 10 voyages pour découvrir le pays en entier. Il y a assurément plein de musts que j’ai manqué. Pas grave, j’y reviendrai. Pour notre premier voyage de «la famille complète + le chum» avec Kaia la grande de Iohann, son amoureux Parham et nos filles Stella et Mila, nous avons choisi de ne pas planifier notre horaire au quart de tour. Nous n’avons donc pas visité le désert, que ce soit à dos de chameau ou en montgolfière. Je sais, je sais qu’on doit absolument le faire, dit-on, mais nous avons choisi de découvrir de fond en comble la vieille ville, La Médina.

Épingler

Cet ancien quartier arabe d’une circonférence de 19 km, emmuré, dans lequel on peut entrer par 11 portes et qui a son souk (marché couvert de boutiques et ateliers) est absolument époustouflant. Pensez épices, huiles parfumées, tapis et objets de décoration jusqu’aux babouches colorées. J’ai eu envie de tout rapporter pour redécorer la maison, mais me suis retenue.

Il n’y a pas que du traditionnel à Marrakech. La boutique d’Isabelle Topolina au 134, Dar El Bacha en est un exemple. Cette Française est tombée amoureuse de Marrakech (Comme Yves Saint Laurent à une certaine époque) et revisite aujourd’hui avec grand style les tissus anciens pour en faire des accessoires et vêtements archi cools.

Encore dans La Médina, il y a des restos comme Le café des épices où l’on découvre la ville rouge dans toute sa splendeur en se rendant sur la terrasse ou Le jardin secret où le temps s’arrête pendant que l’on admire la verdure en prenant le thé.

L’un des atouts de Marrakech est de pouvoir passer d’un quartier comme La Médina où tout est vibrant et de pouvoir se retrouver 20 minutes plus tard dans un quartier extrêmement calme comme celui de la Palmeraie. Le Palais Aziza où nous séjournions est un oasis de paix où les faons nous tiennent compagnie sur le bord de la piscine.

J’ai eu un dépaysement total et cela me fut plus que bénéfique. De ce voyage, il ne me reste qu’à imprimer les photos, puis à me fermer les yeux pour sentir encore l’odeur des fleurs d’oranger qui m’emmèneront encore là bas, le temps d’une inspiration. D’ailleurs depuis mon retour, j’ai un amour renouvelé pour la bougie Minuit Marrakech de mon amie Ruby Brown.  J’aimais déjà ce parfum avant mon voyage, mais maintenant qu’il est associé à un souvenir, il a une place privilégiée dans mon coeur et dans ma maison.

https://shop.mitsoumagazine.com/collections/home-decor/products/bougie-parfumee-minuit-marrakech

Photos Mitsou, Kaia Martin, Parham Assadi et Stella-Rose Martin

Nous vous proposons

Du même auteur

Marrakech en famille