logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Ruptures: Ariane perd le contrôle et est plus vulnérable que jamais!

Qui compte les dodos avant le 10 septembre?

Je l’avoue, la date est soulignée au marqueur fluo dans mon agenda afin que je ne manque rien des nouvelles aventures de mon avocate préférée, Ariane Beaumont!

Mélissa Désormeaux-Poulin lors du visionnement de presse réservé aux médias

Si vous pensiez que le dernier épisode de la saison 3 de Ruptures était fort en émotions, vous n’avez encore rien vu! La saison dernière s’était terminée sur une image dramatique et l’on reprend exactement où l’on nous avait laissés au printemps dernier: Ariane (Mélissa Désormeaux-Poulin) se tient impuissante devant un client (David Savard) menaçant de se suicider en emportant avec lui l’enfant né d’une relation illégitime entre sa femme et un amant. Voulant aider le père tourmenté, Ariane s’est placée dans une situation extrêmement périlleuse qui aura de graves répercussions sur sa vie. Saura-t-elle amener cet homme à ne pas commettre l’irréparable? C’est dans ce contexte que s’ouvre la quatrième saison de Ruptures… et préparez vos nerfs, car ils seront mis à rude épreuve!

«Ariane n’aurait pas dû se retrouver là, elle aurait dû appeler la police! Même si ça partait d’une bonne intention, elle a fait une erreur et elle va malheureusement en payer le prix! Ça va lui revenir plusieurs fois sur le nez dans la saison et à cause de ça, elle va perdre le contrôle et sera plus vulnérable que jamais. Les auteurs ont d’ailleurs voulu faire un parallèle avec Claude, qui va remonter tranquillement à la surface, alors qu’Ariane va couler! Claude va être la pour la rattraper, pour la protéger et la sauver alors qu’elle va prendre du mieux! Pour la comédienne en moi, il y a quelque chose de le fun à voir son personnage de femme parfaite et forte se briser un peu… de toute façon, c’est la réalité, l’épuisement, ça guette tout le monde! On est vraiment dans une ère où l’on ne s’écoute pas, on est dans la performance, et Ariane va tomber dans le panneau!», me confiait Mélissa lors du visionnement de presse.

David Savard, qui interprète un père tourmenté

Ariane émerge affaiblie physiquement et mentalement de la situation qui fait remonter en elle le souvenir des événements entourant le meurtre de son père alors qu’elle était enfant; on nous promet d’ailleurs de lever le voile sur la fameuse saga familiale d’Ariane, ainsi que les secrets de sa mère (Sylvie Léonard).

«On va clore une histoire pour en recommencer une autre. Ce n’est pas pour rien qu’Ariane réagit comme ça à la prise d’otage, c’est parce que ça vient de son enfance! On va comprendre pourquoi elle est comme ça et pourquoi elle veut sauver le monde!», ajoute Mélissa.

La tension émotive causée par cette prise d’otage et par tout ce qu’elle a accumulé professionnellement et personnellement au cours des derniers mois la rattrape. Entre étourdissements et évanouissements, Ariane décide de prendre une pause afin de s’occuper de sa santé. C’est Me Marc Dalpé (Vincent Leclerc), un collègue d’Ariane, qui tiendra le fort quand sa santé la forcera à s’absenter: l’avocat en droits de la famille s’occupera des dossiers d’Ariane et prendra la relève au bureau!

«En amour, ça va être dur cette année pour Ariane, qui sera un peu perdue sans ses repères (son travail). Il va se passer des choses sur le plan amoureux pour elle, mais ce n’est pas ce qu’on pense… avec Antoine (Guillaume Lemay-Thivierge), elle aura une certaine liberté à un moment donné avec sa femme qui est malade, mais sinon, Ariane va avoir d’autres prétendants… Marc (Vincent Leclerc) va être un super bon allié pour Ariane, il va prendre soin d’elle, et peut-être la charmer…»

Il faudra aussi surveiller Étienne (Vincent-Guillaume Otis), qui reviendra lui aussi pour lui offrir de prendre soin d’elle!

Ce qu’ELLES ont dit lors du lancement…

Épingler

Dans la saison 3, Claude (Isabel Richer) a touché le fond du baril; elle tentera alors de se libérer de ses dépendances tandis que Jean-Luc (Normand D’Amour) se fait de plus en plus menaçant!

«Claude s’est rendue compte qu’elle pouvait mourir! Elle s’est aperçue que ce n’était plus possible d’y arriver toute seule, même si c’est toujours ce qu’elle a fait dans la vie. Elle a décidé de se reprendre en main, mais malgré les efforts, elle se rend compte que ça ne se fait pas du jour au lendemain, de remonter la pente. Toute sa vie tournait autour du travail et maintenant, alors qu’elle est en désintoxication, elle n’a plus cet équilibre apporté par son emploi… elle va devoir repartir de zéro. Elle va aussi regagner tranquillement la confiance d’Ariane, ce qui est un morceau énorme dans sa vie!»

Claude pourra d’ailleurs compter sur l’aide d’un intervenant très gentil, interprété par Patrice Godin!

Épingler

Impossible de rester de glace devant le personnage joué par Isabelle Giroux, Ève!

«Ma fille Maude a intenté un recours judiciaire contre mon mari pour m’empêcher de me laisser mourir et elle a gagné! Alors, comme Antoine a dit: «Quand quelque chose lâche, ils le réparent, jusqu’à ce que ça soit fini…»! Mon personnage est arrivé au terme de sa maladie dégénérative, elle est en fin de vie… ma famille va essayer de me ramener à la maison pour me donner des soins, mais ça ne se passera pas super bien. La saison 3 a vraiment été chargée en émotions pour mon personnage et disons que la saison 4 va être un peu plus triste… C’est la vie! J’ai fait de très belles rencontres sur le plateau, Guillaume et sa fille Charlie sont superbes, ils sont énergiques tous les deux et on a eu bien du plaisir entre les prises! J’avais hâte de les retrouver! J’ai aussi adoré travaillé avec Rafaël Ouellet, c’était une dynamique différente avec lui, il est très organique!»

Épingler

La nouvelle maman Julie Ringuette était rayonnante lors du visionnement!

«C’est la première année que mon personnage, Justine, va avoir un plaidoyer à défendre en cour… Justine faisait juste les cafés des autres habituellement, en plus de commérer et de suivre Marie Rousseau (rires)! Cette année, j’ai une cliente, je vais en cour, je lead le dossier contre Marc (Vincent Leclerc), et c’est une super belle opportunité en tant qu’actrice! J’ai arrêté de tourner à 8 mois et demi de grossesse et j’ai recommencé après trois semaines… mais dans ce mois-là, ils ont beaucoup tourné, alors c’est sûr qu’on me verra peut-être un peu moins pendant la saison. J’ai quand même plus de «jus» que les autres années, alors c’est super! Je me dis que l’année prochaine, j’aurais peut-être d’autres clients…»

Épingler

Idée originale de Fabienne Larouche, Ruptures est scénarisée par les auteurs Isabelle Pelletier, Daniel Thibeault ainsi que François Camirand. Rafaël Ouellet est le réalisateur de cette quatrième saison!

«Ruptures est sûrement la série la plus sensible que l’on produise Michel et moi… la plus touchante! Et c’est bien sûr grâce aux formidables auteurs, mais aussi grâce à toute la gang de comédiens qui évolue autour de Mélissa: Mélissa est exceptionnellement bonne, elle est extraordinaire! Cette année, en plus avec l’aide de Rafaël Ouellet, il a réussi à monter d’une coche cette série qui était déjà parfaite!», concluait Fabienne.

Épingler

Ruptures met aussi en vedette Dominique Laniel (Gabrielle), Catherine Trudeau (Marie Rousseau), Steve Gagnon (Michaël), Serge Postigo (Grimard) et Marilou Belugou (Élise, la réceptionniste), Noémie Godin-Vigneau, Stéphane Archambault, Amélie B. Simard, Brigitte Paquette, Pier-Gabriel Lajoie, Tanya V. Lavoie, Guy Nadon, Salomé Corbo, Guillaume Lambert, Émilie Bibeau, Louis-Philippe Dandenault, Arno Lemay, Pascal Bessette, Madeleine Péloquin, Lily Thibeault, Sandrine Bisson et Geneviève Schmidt.

Crédit photo: Karine Paradis
Étiquettes : , , , , ,

Nous vous proposons

Ruptures: Ariane perd le contrôle et est plus vulnérable que jamais!