logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Lettre à Léa

Chère Léa,

À toi qui recevra peut-être le plus beau des cadeaux pour ton anniversaire aujourd’hui, j’ai envie d’envoyer plein d’amour. Tu auras bientôt à serrer dans tes bras un mini-me que tu adoreras (sûrement), qui te confrontera (certainement) et qui te fera découvrir une autre de tes mille facettes que tu n’as jamais encore rencontrée en 29 ans. S’il arrive aujourd’hui, vous soufflerez sur les mêmes chandelles pour le reste de la vie. S’il arrive en retard, cela sera le signe qu’il te ressemble vraiment!

Épingler

Léa, j’ai envie de te dire plein de petits trucs innocents, mais pas tant. Dans ta valise d’hôpital, apporte-toi du shampoing sec (ça peut être long des fois) et du sent-bon que tu aimes (parce qu’il y a plein de monde avec plein de bouffe qui vont arriver dans ta chambre et qu’on ne peut pas ouvrir les fenêtres dans la majorité des hôpitaux du Québec).

Prends soin de demander à ton chum d’acheter des choux (oui, des choux!) qu’il déposera dans le frigidaire. Tu pourras mettre les feuilles dans ton soutien-gorge d’allaitement quand tu auras ta première montée de lait. C’est astringent et ça rafraichit quand tu as l’impression que tes seins vont exploser. Il y a comme un moment où tu vas avoir l’air de Pamela Anderson. Ne t’inquiète pas, ça ne dure pas longtemps et ça redescend pas longtemps après.

Ne pense pas que tu vas pouvoir remettre ton jean d’avant la grossesse tout de suite. Ça prend du temps au corps de se remettre de ce long voyage. Parlant de voyage, tu auras l’impression d’être en jet lag pendant une couple d’années. C’est le prix à payer que chargent les bébés. Des fois, tu vas t’ennuyer parce que tu n’auras pas l’occasion de sortir de la maison comme tu espérerais. Tu risques de pleurer (au moins une fois) seule au parc avec ta poussette parce que tes amis n’ont pas le temps de passer comme ils te l’ont promis. Ton chum risque probablement de te faire chier parce qu’il n’aura pas encore intégré son rôle de papa. Ça viendra.

Tu seras déchirée entre ta volonté d’avancer (parce que tu es une machine de guerre) et ton besoin de nester dans ton nid avec ton poussin. Ton téléphone risque de te torturer. N’hésite pas à le cacher bien loin sous le matelas et à couper le wi-fi. Ne fais pas comme moi qui tentais de répondre à mes textos de travail en même temps que j’allaitais. En plus, il y a Instagram maintenant. C’est pire. Il n’y a rien à comparer, rien à étudier chez les autres (mamans ou non) qui pourrait te faire du bien.

Puisque tu aimes écrire, profites-en pour noter les petits gestes, les petits moments que tu offriras à ton kid quand il aura 20 ans et qu’il partira en appartement. Il va trouver ça cool. Ne fais pas l’erreur de penser que tu vas te rappeler de tout ça. Avec un enfant, les souvenirs les plus chers sont remplacés chaque jour par des nouveaux.

Avec ces quelques mots, j’aimerais souhaiter une belle arrivée à celui que tu considèreras un jour ton meilleur ami, même si c’est l’être qui va connaître tes pitons comme tu connais si bien ceux de ta mère (eh oui!). Pour l’instant, il se trouve dans ton beau bedon rond, mais le ruban du cadeau va se dénouer bientôt. J’ai bien hâte de lui voir la binette! Ma chère Léa, c’est à ton tour de te laisser parler d’amour, l’amour le plus pur et le plus beau.

Ton amie Mitsou

xxx

Épingler
Photos: Same Ravenelle
Maquillage: Jacinthe Benoit
Vêtements: maman gaga

Nous vous proposons

Lettre à Léa