logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

ÉCOUTER LES AUTRES : ELLES PARLENT

J’écoute beaucoup depuis sept mois. J’écoute mon bébé : sa faim, ses envies, ses gazouillements, ses cris, ses pleurs, ses élans d’amour, ses flatulences. J’écoute le dernier opus enveloppant de Patrick Watson. C’est stupéfiant de magie. Parfois, j’écoute le silence.

J’écoute les reprises de Virginie à AMI télé. J’écoute la radio, sans cesse. Dans mes écouteurs, des podcasts, des débats de société, la circulation, une pub de char, des chants de gorge. C’est que je suis en congé de maternité. (Le congé de maternité, une expression plutôt imprécise et inadéquate. La personne qui a choisi cette expression n’a pas eu le mémo de la fatigue des mères.) J’ai besoin de la voix des autres.

Mais, à force d’écouter, j’ai eu envie de dialoguer. À la maison, je parle peu. Et l’échange vrai me manque. Remarque, c’est magnifique écouter une part de soi, aussi.

Dans les dernières années, j’ai fait état de lenteur. La lenteur, cadence générant chez moi une profonde joie et une certaine sérénité. J’aime prendre mon temps. Il y a trois ans, j’ai eu l’idée de faire un podcast. Au jour de l’an, je me suis acheté un micro en spécial d’après-Noël, j’ai emprunté la tente de camping jaune de ma sœur. Et je m’étais dit que je ferais de grandes discussions avec des créateurs dans mon salon, sous la tente. Fail.

Le son était mauvais. Lou, mon gremlin confus de chat, miaulait pour que je cesse cette mascarade. Et disons que tout le côté technique me donnait de l’urticaire. J’ai laissé tomber l’idée.

Puis, je suis tombée enceinte. J’ai accouché. J’ai fait un film. Prendre son temps, donc.

Dans la dernière année, j’ai rencontré l’équipe merveilleuse du studio Sans Filtre, producteur de podcasts. Ils m’ont dit qu’ils s’occuperaient des bébelles techniques et que ce serait chouette que je fasse enfin le grand saut.  Et hop. Je me suis donné le droit d’écouter. Ainsi est né mon podcast, Elles parlent, un dérivé sympathique des Superbes. Les Superbes, ce livre qui mettait en valeur des femmes de tête et de cœur qui n’avaient pas froid aux yeux malgré les embûches ordinaires et extraordinaires de la vie sauvage.

Elles parlent, c’est ce qu’il y a de plus vrai. Une longue discussion libre, sans montage, en toute intimité où j’échange avec ces superbes qui parlent à bâton rompu de toutes sortes d’enjeux de société. Mais, surtout, de leur intime quête vers l’émancipation.

Quoi de mieux pour débuter ce projet que de me prêter au jeu avec Mitsou. Vous étiez nombreuses à nous réclamer cet échange après notre aventure rocambolesque télévisuelle. (Remember, Léa dans la cage chez les adeptes de BDSM ou Mitsou au camp naturiste de la Pommeraie?)

Voici donc Mitsou comme vous l’avez rarement vue. Il se passe quelque chose de magique dans le studio. Rendez-vous mercredi le 3 décembre pour entendre Manon Massé, notre deuxième invitée!

Du même auteur

ÉCOUTER LES AUTRES : ELLES PARLENT