logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Tout ce que vous devez savoir sur les extensions de cils

Depuis quelques années, les faux cils ne cessent de gagner en popularité. Alors qu’on les voyait principalement sur les vedettes il y a une décennie, les extensions de cils se sont démocratisées et de nombreuses femmes de tous âges les ont adoptées. Mais pourquoi cette folie? J’ai questionné Véronique Baker, fondatrice et propriétaire de O’Cils de m’éclairer sur le sujet.

Épingler

« Je crois que l’engouement pour les extensions de cils est dû en grande partie du fait qu’elles font sauver du temps à celles qui les portent. Et puis du temps, on en manque toutes! Avec des faux cils, on a le regard ouvert et éveillé dès le réveil. On peut donc sauter l’étape du mascara et celle du démaquillage. On a aussi toujours un effet wow sans devoir superposer les produits. ».

Quelques mythes et vérités au sujet des extensions de cils

Comme Véronique est une vraie de vraie pro (elle a travaillé plusieurs années comme technicienne avant de créer sa propre marque de cils et de produits), je lui ai demandé de déboulonner quelques-uns des principaux mythes concernant la pose de cils.

Mythe : Les extensions de cils abîment les cils naturels.
Vérité : Les extensions de cils n’abîment pas les cils naturels si la pose est bien faite et que des produits de bonne qualité sont utilisés.

Mythe : Les produits causent des allergies.
Vérité : Il est possible que certaines personnes aient une réaction allergique aux produits utilisés pour les extensions de cils. Le risque diminue grandement lorsque les produits utilisés sont de grande qualité. Pour ceux et celles qui doutent, un test peut être fait avant la pose.

Mythe : Les extensions de cils ont un look fake
Vérité : Absolument pas! En fait oui, si c’est ce que vous voulez. Vous pouvez avoir des extensions de cils à la Betty Boop et d’autres qui passent totalement inaperçues. Une bonne technicienne prendra le temps de discuter avec vous de l’effet désiré et ajustera la pose en conséquence.

Bon, moi qui hésitais à m’en faire poser pour toutes ces raisons, me voici rassurée!

Épingler

Comment choisir la bonne technicienne

Comment choisit-on sa technicienne? D’emblée, Véronique suggère de ne pas magasiner un prix. Elle conseille plutôt de prendre le temps de discuter avec la technicienne avant de s’installer sur sa chaise.

« Demandez à voir son diplôme et des photos de son travail aussi. Si vous n’aimez pas les looks qu’elle a faits, vous risquez de ne pas être satisfaite. Une bonne technicienne doit être à l’écoute de sa cliente, c’est primordial. Informez-vous également des produits qu’elle utilise. S’ils sont de bonne qualité et qu’elle les connait bien, elle n’hésitera pas à vous en parler.»

Vous pouvez aussi lui demander si elle a la certification NALA (National Association of Lash Artists). NALA est la seule association de techniciennes en extensions de cils. Les membres accréditées doivent répondre aux critères technique et démontrer un niveau de connaissance élevé en matière d’hygiène et sécurité

Quelle est la formation nécessaire pour être technicienne?

S’il faut prendre le temps de bien choisir sa technicienne, il faut aussi bien choisir sa formatrice. O’Cils propose une formation de deux jours (5 heures de théorie et 11 heures de pratique) qui répond aux critères de NALA. La formation s’adresse tant aux professionnelles de la beauté qui veulent ajouter les extensions de cils à leur offre de service actuelle qu’aux femmes qui désirent avoir leur petite entreprise beauté. La formation O’Cils comprend d’ailleurs un module marketing et l’entreprise soutient ses diplômées dans le développement de leur clientèle et entreprise. L’équipe de formation fait actuellement une tournée et elle s’arrêtera prochainement à Chicoutimi, Sorel, Drummondville, Gatineau, Val-d’Or, Rivière-du-Loup et Mont-Laurier. Vous trouverez tous les détails ici.

Je termine cet article comme j’ai terminé ma discussion avec Véronique : en parlant des soins à apporter à ses extensions de cils. J’étais curieuse parce que j’ai vu un shampoing pour cils sur son site. Pourquoi un shampoing? Eh bien pour que ses clientes pensent à nettoyer leurs cils même si elles ne les maquillent pas (le produit est aussi un démaquillant par contre). Elle m’a expliqué que même si on n’a pas de maquillage à retirer, il faut quand même nettoyer ses cils. Comme ils forment une frange protectrice pour les yeux, des poussières et particules de pollution y adhèrent et il faut les enlever pour notre santé oculaire. Pour ce faire, il faut utiliser un produit sans huile comme la formule qu’elle a créée. Bon à savoir!

Pour plus d’information : ocils.ca

Nous vous proposons

Du même auteur

Tout ce que vous devez savoir sur les extensions de cils